RPG Criminal Minds

Venez incarner un profiler, un tueur en série ou une victime de la célèbre série Esprits Criminels (Criminal Minds)
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Qui s'y frotte s'y pique [LIBRE]

Aller en bas 
AuteurMessage
Edward Windel

avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 23/06/2010
Localisation : Là où il le faut ...

Feuille de personnage
Côté coeur: Célibataire volage
Liens personnages:
Rumeurs:

MessageSujet: Qui s'y frotte s'y pique [LIBRE]   Ven 13 Aoû - 0:16

Bruit. Course. Surmenage. Retard. Enervement. Impatience. Téléphone. En un mot, migraine épouvantable qui venait de prendre possession du crâne d'Edward qui avait jugé bon de venir souffler quelques minutes à la cafétéria plutôt déserte. Depuis sa promotion en tant que chef de la team 2, le profiler était débordé, mais depuis le début de la semaine, il se noyait tout simplement sous son travail trop envahissant. Sa conquête du moment commençait d'ailleurs à se lasser de passer ses nuits seule, et même si ce genre de réconfort aurait bien aidé Edward, il n'avait tout simplement pas le temps et ne dormait presque plus. C'était peut être la première fois qu'il avait eu autant de travail à effectuer en si peu de temps. Généralement, il disposait d'un petit laps de temps pour se remettre d'une affaire résolue, mais pour le moment tout s'enchaînait à vitesse grand V. Un chocolat chaud sur sa table, Edward ne supportant pas le café, ce dernier avait la tête dans ses mains, massant doucement ses tempes pour tenter de se détendre ne serait-ce qu'un minimum.

Cependant, Edward faisait bonne figure, comme toujours. Lorsque quelqu'un passait à ses côtés pour le saluer, le profiler adressait alors un grand sourire, celui d'un individu n'ayant aucun problème. Après tout, il était comme ca. Ses sentiments n'étaient jamais rendu publics, et personne ne pouvait détecter en lui la moindre tristesse, faiblesse ou le moindre désespoir. Seule sa mère savait lire en lui. Faiblesse. Un mot banni du vocabulaire d'Edward. Il refusait tout simplement être la victime d'un tel mot, il n'avait jamais été faible, avait toujours réussi, et l'échec lui était presque inconnu.

Le temps était devenu des plus déplorables. Les gouttes d'eau percutaient avec violence les vitres du FBI, et le ciel devenait de plus en plus sombre, signe d'un orage proche. Edward haissait la pluie, et cela n'allait donc pas arranger son état. Cette fois, même s'il aurait la mine d'une personne réjouie, il accueillerait certainement très mal quiconque viendrait lui adresser la parole...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taylor Thompson

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 31/07/2010
Age : 24

Feuille de personnage
Côté coeur: x
Liens personnages:
Rumeurs:

MessageSujet: Re: Qui s'y frotte s'y pique [LIBRE]   Lun 23 Aoû - 13:30

Taylor venait de quitter l’hôpital. Elle avait terminée son service depuis une bonne heure mais elle avait parlé avec une collègue de travail dans les vestiaires. Elle était fatigué à un point extrême. 48 heures sans pause. Des prisonniers dans tout l'hôpital, des agents à toute les issues et un fou qui tentait de tuer tout le monde. Dans ses cas là on appel un bon Psy. C'est ce que Taylor était pour l'hôpital un bon psy, mais elle était en réalité beaucoup plus que ça. Elle était une femme qui travaillait pour la BAU comme analyste comportemental et qui le reste du temps travaillait à l'hôpital sur des dossiers de patients qui avait tenter de tuer, ou qui avait tuer d'autres hommes.

Malgré sa fatigue, elle décida de ne pas rentrer chez elle immédiatement et traversa la rue pour prendre ça voiture.Elle refusa de démarrer alors Taylor entreprit une marche en direction du bureau. La pluie tombait sur ses épaules dénuder, la fatigue et la découverte de la semaine précédente n'arrangeait rien. Taylor allait être tel un chien de garde toute la journée. "Danger femmes méchante. Mord." cette phrase lui conviendrait bien. Perdu dans des pensées Taylor ne remarqua pas qu'elle était déjà arriver. Quand elle réagit elle pris les escaliers, salua tout le monde en entrant trempée dans les bureau et partie en direction de la cafétéria. Elle ne s'attendait pas à y trouver Edward.

Taylor pris un café et s’assit sur un tabouret près de son collègue.Il n'avait pas l'air d'humeur non plus. La pluie s'abattait de plus en plus forte. Taylor soupira longuement.
Elle finit par retourner à la contemplation des gouttes de pluies et pensait à la journée qui l'attendait… sa journée pourrie. Mais elle serait sans doute mieux que celle d'avant. Sa journée avait d’abord très mal commencée avec un accident sur la route, elle était donc arrivée en retard et sa collègue n’avait pas arrêtée de ruminer et lui avait bien fait comprendre qu’elle avait marre d’attendre. Vous croyez quoi ?? Que ça l’amuse d’arriver en retard !
Ensuite, elle avait à peine le temps de boire une gorgée d’eau à sa pause puisque l'accident était enfait un car contenant des dizaines de prisonniers. Le bazar s’était installé dans le service et elle n’avait pas eu de pause. Il fallait les calmer, les séparer. Trois tueur était parmi eux et une analyse avait été demander à Taylor qui reconnu un des tueurs. Durant 48 heures elle en avait vu de toutes les couleurs et ce n'était pas fini.

Trouvant le silence trop pesant Taylor décida de prendre la parole la première.

Dur journée?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Windel

avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 23/06/2010
Localisation : Là où il le faut ...

Feuille de personnage
Côté coeur: Célibataire volage
Liens personnages:
Rumeurs:

MessageSujet: Re: Qui s'y frotte s'y pique [LIBRE]   Mer 1 Sep - 12:21

L'Iphone d'Edward vibra sur sa table. Le simple bruit du vibreur sonnait comme un châtiment, comme un signe d'une très mauvaise nouvelle à venir. Libérant ses mains de ses tempes pour s'emparer du portable, le mal de tête faisant dès lors à nouveau son apparition, le profiler s'attendait au pire après une journée comme celle-çi. C'était un SMS de sa femme de ménage de San Francisco lui annonçant une panne de courant dans sa maison. Cela représentant encore des lettres à envoyer, des appels à effectuer, et donc du travail supplémentaire. Avalant son chocolat d'un trait, Edward perdait de plus en plus son sang froid. De plus, une jeune femme vint s'asseoir à ses côtés, et ce n'était vraiment pas le moment pour qu'on vienne lui adresser la parole.

" Dure journée ? "

Edward lui accorda un simple regard mais qui lui permit tout de même de voir qu'il était installé à côté d'une femme ravissante qu'il ne connaissait pas. Pour aller passer un moment à la caféteria, elle devait elle aussi avoir subi une dure journée car les membres du FBI ne s'y rendaient que très peu. Même si le profiler n'avait aucune envie d'adresser la parole à quiconque, il avait tout de même une fierté à préserver et ne pouvait envoyer sur les roses une aussi jolie demoiselle. Il lui adressa un large sourire séducteur, voilant ainsi toute trace de fatigue et d'énervement.

" Vous n'imaginez même pas, dit-il. Il y a des jours où on préfererait rester couché. A voir vos cernes qui ressemblent aux miennes, vous devez être dans le même état, non ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taylor Thompson

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 31/07/2010
Age : 24

Feuille de personnage
Côté coeur: x
Liens personnages:
Rumeurs:

MessageSujet: Re: Qui s'y frotte s'y pique [LIBRE]   Mer 1 Sep - 20:05

    L'homme ne réagit pas directement en parlant. Il la regarda comme si il tentait de l'identifier. Son sourire dragueur montrait qu'elle ne le laissait pas sans effets quelquonque, mais il cachait aussi son mal.

    L'amour, Taylor et l'amour était une relation bien définie et assez bizarre. Une femme belle et sensuel pouvait faire craquer beaucoup d'homme, mais beaucoup n'avait pas le charme qui ferait tombée Taylor dans leurs filets.Et puis les coups d'une nuit elle commençait à s'en lasser.
    Cet homme qui lui souriait toujours lui parla. Elle l'écouta attentivement regardant ses lèvres bouger. Ses lèvres lui était aussi attirante que son regard, que les trait de son visage. Elle avait été bien reçu, par un homme séduisant en tout point.

    - Effectivement, dans le même état. Les journées sont longues et passe lentement, les nuit sont courte mais passe encore plus lentement. Je n'aurais pas du me lever.

    Elle lui sourit. Elle ne l'avait jamais vu dans le coin. Remarque elle n'était pas toujours là en même temps que toute les autres équipes. Elle était de "secours", c'était elle qui intervenait quand un agent manquait, ou si il fallait du renfort... Mais lui qui était-il?

    - Je ne me suis pas présentez, désolé de cette impolitesse. Je suis l'agent Taylor Thompson, mais appelez moi Tay'


    Elle lui tendit la main un sourire plus que radieux aux lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Windel

avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 23/06/2010
Localisation : Là où il le faut ...

Feuille de personnage
Côté coeur: Célibataire volage
Liens personnages:
Rumeurs:

MessageSujet: Re: Qui s'y frotte s'y pique [LIBRE]   Mer 1 Sep - 23:25

Apparement, un certain jeu de séduction apparaissait entre les deux membres du FBI. Edward préféra ne pas relâcher son sourire parfait qu'il maîtrisait complétement. C'était ce sourire qui ne laissait personne de marbre. La dénommée Taylor Thompson avait, elle aussi, un réel pouvoir de séduction qui fonctionnait sur Edward mais le profiler restait toujours méfiant et même si une femme pouvait le séduire, elle ne faisait pas de lui son objet, bien au contraire. Le profiler avait bien trop d'égo, de fierté et de confiance en lui pour se laisser dominer aussi aisément. Mais cela ne l'empêchait pas de profiter de cet agréable moment en compagnie de sa nouvelle, et ravissante, connaissance. Lorsqu'elle se présenta et qu'elle lui tendit la main, Edward ne put faire autrement que la lui serrer, veillant à rendre cette poignée agréable au toucher. Oui, tout devait être fait à la perfection chez Edward, même une simple poignée de main qu'il n'hésitait pas à rendre douloureuse envers ses potentiels ennemis.

" Ravi. Edward Windel, chef de l'équipe 2. Je ne vous ai jamais vu à la BAU... "

A ces mots, le profiler eût enfin une révélation. Taylor Thompson, ce nom ne lui était finalement pas inconnu. Taylor était membre de l'équipe 2 ! Edward n'avait pas eu le temps de s'entrenir avec elle, ou encore de travailler à ses côtés. Après avoir laissé apercevoir une expression de surprise, Taylor dût comprendre qu'il venait de réaliser. Cependant, Edward ne pouvait pas faire comme s'il ne la connaissait pas. En tant que chef d'équipe, cela aurait été d'un mauvais genre, il fit donc mine de se souvenir.

" Oh mais bien sûr ! Taylor Thompson, excusez mes moments d'ignorance, mais je vous avoue que la fatigue finit par avoir raison de moi ces derniers temps. "

Poussant un léger rire amusé, Edward conservait un sourire toujours aussi envoûtant. Néanmoins, il devait faire attention de ne pas trop jouer le jeu de la séduction, il était le supérieur de Taylor tout de même !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taylor Thompson

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 31/07/2010
Age : 24

Feuille de personnage
Côté coeur: x
Liens personnages:
Rumeurs:

MessageSujet: Re: Qui s'y frotte s'y pique [LIBRE]   Jeu 2 Sep - 21:14

    Son patron, son chef d'équipe, elle tombait sous son charme, du grand m'importe quoi cette Taylor! Cela faisait un an qu'elle était arrivée à la BAU, et trois semaines qu'elle était apprentice confirmée. Et lui ne l'avait pas reconnu, ok le coup du "mais évidement" elle l'encaissait. Mais pourquoi était-il son patron? Pourquoi un homme aussi sympathique qu'attirant devait-il être sont supérieur hiérarchique, à elle qui ne se laissait pas dominer aussi facilement. Bref, elle lui souriait toujours, lui moins il n'allait pas draguer la petite nouvelle, non cela ne ce faisait tout simplement pas. Hors ce qu'il ne savait pas c'est que Taylor gérait parfaitement tout. Elle ne mélangeait pas boulot et vie privée, mais collègue et famille si. Et ça elle le gérait sans créer de dégât apparent ou nuisant.

    -Mon propre supérieur, comment ne vous ais-je pas reconnu? C'est vrai que en trois semaines faire vraiment connaissance avec l'équipe est compliquer. Et puis vous n'étiez pas dans le coin, on y est donc pour rien.


    Il souriait toujours, elle aussi, mais plus elle souriait, plus elle l'observait plus il l'intriguait. De plus en plus sont regard se fixait sur lui et discrètement elle l'observait dans tout les détails (de son corps, de sa voix, de ses mots) et à se moment là un regard plus que séduit et un sourire plus que séducteur se retrouvaire sur son visage qu'elle baissa instinctivement. Elle rougit et remontant légèrement son doux et gracieux visage l'observa.

    - Veuillez m'excusez, c'était... déplacé, très déplacé mais vous...

    Elle se tue à nouveau prenant une bouffée d'air.

    - Je suis toujours direct alors je vais y allez franco. Vous avez une vois plus que séduisante, les mouvement de vos lèvres est claire quand vous parler, on peut lire dessus sans vous écoutez, non pas que je ne vous écoutais pas au contraire. Et vous avez un regard très... sans comptez votre sourire qui... Et je me suis laissez allez et...

    Elle n'y arrivait plus. Elle rougit encore plus mais ne détourna pas le regard. Elle se contenta de penser: *Bravo Taylor, c'est réussit pour une première impression à son boss, inutile de le draguer ou de lui dire qu'il est mignon et qu'il te fait tombée. Halala tu est mal barrée ma pauvre Taylor.*
    Enfin Taylor n'était peut-être pas si mal barrée que cela, tout dépendait de la réaction de son supérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Windel

avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 23/06/2010
Localisation : Là où il le faut ...

Feuille de personnage
Côté coeur: Célibataire volage
Liens personnages:
Rumeurs:

MessageSujet: Re: Qui s'y frotte s'y pique [LIBRE]   Ven 3 Sep - 17:02

Apparement, Taylor Thompson prenait de plus en plus ses aises, peut-être un peu trop au goût d'Edward. Certes, elle était plus que séduisante mais de son côté, une attitude moins provocatrice n'aurait pas été de trop envers son propre supérieur. Mais le fait de se sentir admiré ne déplaisait pas Edward, même s'il en avait grandement l'habitude. Séducteur, il ne l'était pas spécialement. Il réussissait à séduire autrui sans vraiment l'envisager. Un simple sourire et c'était dans la poche, Edward n'avait pas à en faire trop. Mais il n'était pas un courreur de jupons pour autant, bien au contraire, et préférait tout arrêter lorsqu'une situation qu'il ne souhaitait pas voir arriver était sur le point de s'accomplir.

Visiblement, Taylor n'était pas resté indifferente et le fit savoir à son supérieur qui, la bouche légèrement ouverte, un grand sourire aux lèvres, écoutait le monologue de la belle blonde, bougeant la tête comme s'il suivait ses paroles. Culottée, elle l'était. Oser lancer cela à son propre patron, c'était plutôt violent. Néanmoins, la situation amusa Edward qui laissa échapper un petit rire lorsque Taylor eût terminé cette déclaration, ou plutôt cette invitation. Le profiler décida de jouer pendant un court instant, profitant de cette situation fortement divertissante.

" Vous y allez fort... Vous êtes même... franche, trop franche, culottée, trop culottée, directe, beaucoup trop directe. "

L'apprentice profiler devait certainement penser à la fin de sa carrière étant donné la voix froide que venait d'adopter le chef d'équipe, qui laissa ensuite place à un ton beaucoup plus posée, et son sourire charmeur vint se redessiner sur son visage.

" Mais... j'aime beaucoup ca. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taylor Thompson

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 31/07/2010
Age : 24

Feuille de personnage
Côté coeur: x
Liens personnages:
Rumeurs:

MessageSujet: Re: Qui s'y frotte s'y pique [LIBRE]   Mar 14 Sep - 20:52

[désolé du temps que j'ai mis à te répondre]



    " Vous y allez fort... Vous êtes même... franche, trop franche, culottée, trop culottée, directe, beaucoup trop directe. " Voilà, c'était la fin d'un début. Taylor jeune profiler confirmer avec moins de temps que d'autres allait voir sa carrière ce finir, peut être reprendrait-elle au NCIS, qui sait? Elle était entrain de pensée quand il lui dit sincèrement, son sourire charmeur sur le visage, :" Mais... j'aime beaucoup ça. " . Taylor eu un sourire puis le regardant encore repris la parole.


    J'y vais souvent fort, très fort, je suis et j'ai toujours été franche, culotté et vraiment trop direct, mais c'est cela qui fait que je suis moi. Mais ce qui me déboussole est le fait que je vous ai dit ça à VOUS, vous qui êtes juste mon supérieur, mais a part ça tout va bien... Rassurer vous je ne suis pas folle.. enfin si parfois mais...

    Elle fit une pause et rit.

    Je suis loin d'être folle.

    Le regardant toujours Taylor sourit. Il voulait surement apprendre à la connaitre. Comment connaitre son équipier? Taylor eu une idée, mais cela impliquait aussi beaucoup de confiance.

    Il faut avoir confiance en ses partenaire, ne pas avoir de secret, c'est ce que l'on m'a dit lors de mes stages alors je vais vous proposez d'entrer dans mon monde lors d'une journée, d'une soirée... Comme vous voulez. Je pense que je ne doit pas avoir de secret pour mon supérieur ou l'équipe, on ne sait jamais.

    Tay' le regardait mais son sourire se perdit quelque peut. Elle avait beaucoup à lui raconter et cela allait être long. Très long.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Windel

avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 23/06/2010
Localisation : Là où il le faut ...

Feuille de personnage
Côté coeur: Célibataire volage
Liens personnages:
Rumeurs:

MessageSujet: Re: Qui s'y frotte s'y pique [LIBRE]   Dim 19 Sep - 15:22

Edward ne savait pas exactement ce que Taylor entendait par " entrer dans son monde [...] lors d'une soirée ". Après les tentatives de séduction de la jeune et ravissante femme, Edward faisait attention à chaque sous-entendu. Si l'idée de Taylor était bel et bien celle qu'avait cru comprendre le profiler, c'était là une idée très attrayante... Mais en tant que supérieur de la demoiselle, il y avait certaines choses que le chef d'équipe ne pouvait se permettre. Dommage. Mais ce n'était pas pour autant peine perdue.

Ainsi, elle voulait faire connaissance. Ce qu'elle ignorait, c'était qu'Edward ne se dévoilait jamais, ou du moins pas aussi vite, surtout pas à sa propre équipe, et encore moins à un profiler. Parler de sa vie privée était pour lui un acte de faiblesse qui rendait l'individu de plus en plus soumi à l'autre. Il reprit la parole afin que Taylor lui dise ce qu'elle avait à lui dire.

" Eh bien... s'il y a des choses qui pourraient m'interesser à votre sujet, professionnellement parlant, je suis à votre écoute. Pour le moment, le reste de votre vie ne m'interesse pas. "

Froid, il l'était. Mais réaliste, il l'était davantage ! C'était tout de même un membre de son équipe, et il ne la connaissait pas. C'était tout simplement un peu tôt pour prétendre parler de soi aussi librement. Edward attendit tout de même une réponse de Taylor, un petit sourire au coin des lèvres, sourire horriblement séduisant, et le regard du profiler, par sa profondeur et sa beauté, devrait aisément déstabiliser la jeune femme. A quelle fin ? Aucune, juste le plaisir de s'amuser un peu avec les sentiments de cette belle blonde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taylor Thompson

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 31/07/2010
Age : 24

Feuille de personnage
Côté coeur: x
Liens personnages:
Rumeurs:

MessageSujet: Re: Qui s'y frotte s'y pique [LIBRE]   Dim 3 Oct - 13:22

    Professionnellement parlant. Oui c'était le mieux à faire, parler professionnellement pour oublier cette petite drague passagère. Remarque cela n'avait pas déplu à Taylor. Elle qui depuis ses 16 ans (première famille d'accueil) gérait parfaitement les coups d'un soir. Pour elle les histoire longue durée servait à rien.

    Et bien, j'ai 23 ans, j'ai commencer à travailler au NCIS à mes 18 ans, ils avaient besoin d'une aide interne dans une université et je me comprenait avec le chef d'équipe. L'agent Callen ma aider à affecter le NCIS à mes 21 ans. Je les aient laisser après une dure mission et après avoir convenue que le profilage était le mieux pour moi. J'ai un très lourd potentiel et le fait que j'ai appris avec l'agent Hotchner m'aide. Ma spécialité c'est l'infiltration, bien sur je parle technique là! Strauss ma donc convoquer et placer dans votre équipe après seulement 1 ans comme aprentit-profileur. J'ai de nombreuse capacité, mais il faut les chercher si l'on ne les vois pas directement.


    Elle lui sourit. Voilà elle avait dit grosso-modo ce qu'elle avait à dire.Mais lui qui était-il?

    Et vous? Vous êtes mon supérieur, que dois_je savoir sur vous?


    Taylor repris un petit sourire charmeur non volontairement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Windel

avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 23/06/2010
Localisation : Là où il le faut ...

Feuille de personnage
Côté coeur: Célibataire volage
Liens personnages:
Rumeurs:

MessageSujet: Re: Qui s'y frotte s'y pique [LIBRE]   Sam 9 Oct - 20:17

Dix-huits gouttes d'eau s'étaient abattues violemment au même endroit pendant le monologue de Taylor. En effet, Edward ne l'avait à peine écouté mais avait acquiessé sans véritablement savoir de quoi il s'agissait. Il n'allait pas tirer profit de cet entretien, à quoi s'y interesser. Seulement, la dernière question de la jeune et jolie femme l'interpella et il plongea son regard dans le sien, une mine froide sur son visage. Ce qu'elle devait savoir ? Il était son supérieur, il n'avait rien à dévoiler !

" Vous n'avez rien à savoir sur moi, Taylor, si ce n'est que je suis votre supérieur. "

Achevant sa phrase avec un large sourire peu sincère, Edward se révélait moins jovial qu'au début de l'entretien. Il devenait beaucoup plus irrité quand il s'agissait de sa vie privée, ne la dévoilant sous aucun prétexte. Se dévoiler était un acte de faiblesse et rien de plus, sauf quand il s'agissait des proches, ce que Taylor n'était pas. La seule proximité qu'Edward pouvait prétendre détenir avec elle était une proximité physique qui semblait fortement interesser la jeune femme. Edward n'était pas contre à vrai dire. Seulement, il était son supérieur. Si Taylor n'avait été qu'une rencontre hasardeuse sans lendemain, le profiler aurait aisément accepter une relation d'une nuit uniquement. Mais il allait désormais voir l'apprentice chaque jour et travailler à ses côtés. Il n'était donc pas envisageable de pratiquer ce genre de plaisir.

Mais toutes ces réflexions n'empêchaient pas Edward d'afficher une mine toujours aussi irrésistible. Il aimait se jouer des autres et laisser à autrui quelques espoirs qui ne seraient jamais réalisables.


[HRP : c'est très court et un peu baclé mais j'ai préféré te répondre vu que je t'ai fait attendre, mais j'ai eu une semaine chargée ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taylor Thompson

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 31/07/2010
Age : 24

Feuille de personnage
Côté coeur: x
Liens personnages:
Rumeurs:

MessageSujet: Re: Qui s'y frotte s'y pique [LIBRE]   Ven 5 Nov - 14:12

    Un sourire toujours aussi craquant sur son visage. Il la fixait, elle faisait de même. Elle n'avait rien à savoir sur lui et lui rien de plus à savoir sur elle. Tay' se concentrait à présent sur la pluie et ses bien-fait relaxant, elle fit une drôle de mine quand sont téléphone sonna. C'était surement son copain qui annulait pour se midi car avait une urgence médicale où un délire dans se genre. Avoir un petit ami chirurgien n'était pas de tout repos. Ne décrochant pas Taylor laissa la messagerie vocale prendre le relais. Son supérieur eu un petit regard étonné quand son téléphone sonna encore une fois. Un message cette fois-ci.
    Effectivement jack son petit copain, annulait pour se midi. Plusieurs personnes avait étés retrouvé tuer et parmi elles se trouvait une survivante. D'après lui peut être l'oeuvre d'un tueur en série.
    Fermant sont téléphone Tay' regarda son supérieur.


    On à une probable scène de crime due à un tueur en série à l'arrière de l'hôpital. Les médecins reste perplexe. Vous pensez que sa vos le coup ou que on laisse sa pour les agents locaux?

    Taylor était passé du sourire à la moue perplexe. Drôle de changement!


[HS: désolé du retard à répondre mais j'étais sur le terrain. Et désolé que se soit aussi court! ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Qui s'y frotte s'y pique [LIBRE]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Qui s'y frotte s'y pique [LIBRE]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Foot en Herbe] Christian Gourcuff, qui s'y frotte s'y pique !
» Elizabeth K. Smith ~ Qui s'y frotte s'y pique (et c'est le cas de le dire) [Fiche Modifié Ok]
» Qui s'y frotte s'y pique
» Qui s'y frotte, s'y pique [PV Lily-Rose]
» Qui s'y frotte s'y pique ₪ défier Licinia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Criminal Minds :: 
Behavioral Analysis Unit
 :: 
Cafétéria
-
Sauter vers: