RPG Criminal Minds

Venez incarner un profiler, un tueur en série ou une victime de la célèbre série Esprits Criminels (Criminal Minds)
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tien, te voilà toi [ Spencer Reid ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Abigail Chase

avatar

Messages : 334
Date d'inscription : 04/04/2010
Age : 34
Localisation : Quantico ou en voyage avec les membres de la BAU !

MessageSujet: Tien, te voilà toi [ Spencer Reid ]   Sam 6 Nov - 0:46

    C'était l'un des nombreux dimanche matin ou Abigail aimait beaucoup partager des moments avec ses filles, les emmenants au parc. Bien sur, Kelly n'avait qu'a peine neuf mois, elle n'était donc pas encore capable de faire comme sa grande soeur mais, elle restait avait sa mère pendant que la jeune Allison jouait avec d'autres enfants. Abigail restait assise pendant des heures et des heures assise sur un banc, à jouer avec sa petite dernière.

    Aujourd'hui, il faisait beau et l'automne était à son comble, provoquant la joie des jeunes enfants: les feuilles mortes les amusaient mais cela n'amusait moin les jardiniers qui grondaient les jeunes enfants, mais les mères protégaient leurs petits protégé, disant qu'ils ne faisaient pas vraiment de bétises. Allison était dans le tas de ces enfants là, mais Abigail s'en contre fichait [ ou pas ], car, elle faisait de mal à personne et pendant ce temps là; aucun membre de la ville pouvait l'insiter à prendre des trucs pas bien du tout, à la violer ou encore à l'enlever. Bien sur, les jardinniers étaient à moitier d'accord, grognant quand même.

    Abigail chatouillait sa fille quand une personne attira son regard, elle le reconnaissait: Spencer Reid, docteur Spencer Reid. Il était dans son équipe et ils n'avaient jamais eu l'occasion de vraiment parler en dehors du boulot, étant chaqu'un trop occupé par leur petites vies. Elle souffla et reporta son attention sur sa fille quand elle remarqua que Spencer s'approchait d'elle et la regardait. Elle releva la tête et sourit, le regardant de ses yeux bleus clairs et azurs.

_________________

" J’ai lu quelque part que tous les journaux intimes sont écrits par des jeunes filles comme il faut, les plus délurés ont autre chose à faire. Moi j’ai seulement envie de vivre une vie dont je me souviendrai même sans en laisser une trace écrite "
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spencer Reid
Administrateur fantôme
avatar

Messages : 791
Date d'inscription : 06/03/2010
Age : 36
Localisation : A M E R I C A - Virginie, Quantico

Feuille de personnage
Côté coeur: Julie Hood. ♥
Liens personnages:
Rumeurs:

MessageSujet: Re: Tien, te voilà toi [ Spencer Reid ]   Sam 6 Nov - 11:29

Les dimanches matins, Reid les passait soit avec Veronica, soit avec Julie, mais jamais avec les deux. Vu qu’elles ne se connaissaient pas ! Il aurait bien voulu, mais il n'avait pas envie pas brusquer sa fille comme la médecin légiste en les présentant ; leur relation était encore dure à gérer, et même s’il avait du mal à l’avouer, et surtout, même s'il aimait vraiment Julie, c’était possible qu’elle finisse par un échec, comme pour Lila. Donc aujourd’hui, il allait profiter de Julie, sans pour autant laisser la jeune enfant chez lui avec -encore- sa gardienne. Il l’avait donc prise avec lui, et comptait bien profiter des deux personnes. Donc, direction le parc pour la petite ! Il ne leur fallut même pas quelques minutes pour y arriver, vu qu’il habitait les alentours de l’endroit. Il avait à peine posé un pied à l’intérieur de l’endroit, que déjà Veronica lâchait sa main et courrait vers un groupe d’enfants de son âge (plus ou moins) qui s’amusaient dans les feuilles. Il la regarda un instant, souriant, ses yeux brillants d’un éclat différent qu’à l’accoutumée. De la fierté ? C’était fort probable. Il allait aller s’asseoir sur un banc reculé, quand il aperçut quelqu’un qu’il reconnut. C’était Abigail Chase. Une apprentie à la BAU. Il n’avait jamais vraiment parlé avec elle, du fait qu’il passait la plupart de son temps dans son bureau ou à la morgue (bien que ça pouvait paraître morbide). Et qu’il n’avait jamais vraiment eu l’occasion de la croiser. Il hésita pendant ¼ de seconde, avant de se diriger vers elle.
Bien que c’était l’automne, il faisait déjà froid, sauf aujourd'hui, mais le vent était de la partie. Il avait donc obligé Veronica à enfiler un manteau et une écharpe, et il avait fait de même. Le vent fouettait tout le monde, mais ça faisait rire les enfants présents, qui courraient pour rattraper les feuilles. Ca ne devait pas réjouir les gens qui s’occupait de la « propreté » du parc. Enfin, c’était des enfants, et puis, ce n’était que des feuilles mortes, ça ne tuait personne. Il frissonna un peu en sentant une autre rafale d’air froid lui donner une claque invisible, mais ne le montra pas. Il finit par arriver à la hauteur de sa collègue, lui sourit, avant de désigner le banc du menton.


Je peux m’asseoir ?



[HJ : Ouah, t'as vu ça comme je suis inspirée à 9 heures du matin ! :O XD]

_________________

« I'm about to lose my mind... Please don't let me go, I desperately need you. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail Chase

avatar

Messages : 334
Date d'inscription : 04/04/2010
Age : 34
Localisation : Quantico ou en voyage avec les membres de la BAU !

MessageSujet: Re: Tien, te voilà toi [ Spencer Reid ]   Sam 6 Nov - 14:44

    Abigail sourit à Spencer et reposa sa fille dans sa pousette. Elle sourit, et lui mit une petite couverture sur elle, pour pas qu'elle n'attrape froid, mais la petite était déjà bien couverte, mais on était jamais assez preventif. Surtout Abigail qui par moment surprotégait ses filles, une maman poule comme on dirait. Mais bon, ce n'était pas plus mal vu le métier qu'elle faisait. Bon, ok, elle n'est qu'apprentis mais c'est déjà assez dangeureux. Elle reporta son regard vers Spencer qui était debout et lui désigna le banc en souriant.

    « Allez-y docteur Reid. »

    Les profileurs qu'elle ne connaissait pas trop, elle était habituée à les vouvoyer tant qu'ils ne l'autorisait pas à les tutoyers. Elle sourit.

    « Nous nous croisons peu à la BAU. »

    Elle sourit et hocha la tête vers la droit, signe de gentillesse chez elle. Oui, les profileurs pouvait la cerner rapidement, très vite découvrir son caractère, qui était très simple. Elle était tout simplement : douce, protectrice, aventurière, très curieuse et prête à tout pour ses proches, même à mettre sa propre vie en danger. C'était une personne en qui on pouvait avoir grande confiance, mais une grose gafeuse des fois. Mais bon, c'était une personne adorable, qui n'aime pas faire de mal aux autres.

    « Vous avez adopté Véronica à ce que je vois ? Ou alors, vous passez plus simplement un moment avec elle ? »

    Abigail regarda au loin, sa fille qui discutait vivement avec Véronica. Allison avait beau avoir 8 ans, soit deux ans de plus que sa jeune amie, elle était gentille avec les plus petits et les plus grands qu'elle. Comme sa mère, exactement comme sa mère. Déjà, Allison ressemblait à sa mère au niveau physique : blonde, yeux bleus, visage fin. Ensuite elle avait exactement ( ou presque ) sont caractère : curieuse, aventurière, gentille ... C'était pas plus mal vu comment son père était.



    [ HJ : Ouais, j'avoue ! XD ]

_________________

" J’ai lu quelque part que tous les journaux intimes sont écrits par des jeunes filles comme il faut, les plus délurés ont autre chose à faire. Moi j’ai seulement envie de vivre une vie dont je me souviendrai même sans en laisser une trace écrite "
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spencer Reid
Administrateur fantôme
avatar

Messages : 791
Date d'inscription : 06/03/2010
Age : 36
Localisation : A M E R I C A - Virginie, Quantico

Feuille de personnage
Côté coeur: Julie Hood. ♥
Liens personnages:
Rumeurs:

MessageSujet: Re: Tien, te voilà toi [ Spencer Reid ]   Sam 6 Nov - 15:04

Quand elle accepta, il s’assit, et serra son manteau contre lui, bien heureux de l’avoir pris. En voyant sa fille courir sans prendre froid, il se demanda comment elle faisait, mais il secoua la tête. C’était étrange, le système immunitaire de Veronica était peut-être plus développé que le sien. Laissant ses suppositions scientifiques pour plus tard, il tourna la tête vers sa collègue. C’était vrai, il se croisait peu au FBI, et encore moins en dehors. D’ailleurs, c’était la première fois qu’il parlait vraiment avec elle.

Effectivement. Mettons ça sur le compte des dossiers…

Soupirant, il devait l’avouer ; la paperasse prenait beaucoup de temps au profiler, mais c’était ce qui les occupait. Il y avait les enquêtes, mais généralement, il n’y en avait pas tellement. Il regarda un instant ses tennis, ne sachant qu’ajouter d’autre. Il croisa ses bras contre son torse, avant de soupirer. Il était vraiment frileux ! Par ailleurs, ce serait un miracle si demain il n’avait pas un rhume ou quelque chose du genre… Ce qui lui arrivait souvent. Au moins, il avait retenu la leçon : ne plus sortir sans radiateur. Souriant légèrement à cette pensée, il reposa ses yeux chocolat sur Abigail lorsqu’elle lui demanda s’il avait adopté Veronica ou s’il passait juste du temps avec elle. Il croyait que tout le monde était au courant à présent, mais apparemment, non. Que les nouveaux ne le sachent pas, c’était normal, mais Abigail était là lors de l’enquête, ce qui le surpris plus. Il acquiesça, avant de reprendre la parole :

Je l’ai adoptée.

Que pouvait-il ajouter de plus ? Le silence reprit alors vite ses droits. Il regarda un instant la petite qui jouait, et l’ébauche d’un sourire naquit sur son visage. Le vent commençait à se calmer, et lui arrêtait de frissonner. D’ailleurs, il devait avoir l’air bien bête… Ou tout simplement, il avait l’air d’un téléphone portable en mode « vibreur ».

[Edit : Encore maintenant ! Est-ce qu'un miracle de Noël se produirait ? L'inspiration me reviendrait-elle ? XD ]

_________________

« I'm about to lose my mind... Please don't let me go, I desperately need you. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail Chase

avatar

Messages : 334
Date d'inscription : 04/04/2010
Age : 34
Localisation : Quantico ou en voyage avec les membres de la BAU !

MessageSujet: Re: Tien, te voilà toi [ Spencer Reid ]   Sam 6 Nov - 15:24

    La jeune mère sourit.



    Effectivement. Mettons ça sur le compte des dossiers…
    « Je trouve qu'il y en a beaucoup, mais je pense que la plus débordée est l'Agent Jareau non ? »

    Elle repensa à la jeune femme, Jennifer était douce, et était le sourire dans ce boulot de dingue, de malade et de fous.Je l’ai adoptée.
    « Je me souvient de cette enquête. J'ai accouchée de Kelly deux semaines en avence à cause de mon inconscience, Natasha avait raison après tout, j'aurais du me reposer. »
    Abigail reporta son regard sur Véronica et Allison qui jouaient dans les feuilles ensembre et sourit.

    « Véronica a l'air de bien s'entandre avec Allison. »

    Elle sourit et regarda Spencer qui avait l'air d'avoir froid. Elle rit doucement et décida de s'arrêter, remarquant qu'elle aussi avait froid. Elle ferma bien son manteau, sachant qu'elle était fragile de la gorge et de nez, surement comme l'Agent Reid qui avait l'air d'être assez pensif.

    « Vous avez froid ? »

    [ HJ : MIRACLE ! MDRR Non mais ça va, moi je suis assez inspirée ! xD ]

_________________

" J’ai lu quelque part que tous les journaux intimes sont écrits par des jeunes filles comme il faut, les plus délurés ont autre chose à faire. Moi j’ai seulement envie de vivre une vie dont je me souviendrai même sans en laisser une trace écrite "
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spencer Reid
Administrateur fantôme
avatar

Messages : 791
Date d'inscription : 06/03/2010
Age : 36
Localisation : A M E R I C A - Virginie, Quantico

Feuille de personnage
Côté coeur: Julie Hood. ♥
Liens personnages:
Rumeurs:

MessageSujet: Re: Tien, te voilà toi [ Spencer Reid ]   Sam 6 Nov - 16:25

Aaron Hotchner est aussi débordé qu’elle, je crois…

Ses yeux se baladèrent sur ce parc qu’il ne connaissait que trop bien. Chaque balançoire, jeu ou arbre étaient mémorisés dans sa mémoire. Il regarda les gens présents ; le gardien du parc qui surveillait les enfants du coin de l’œil, le petit groupe habituel des femmes du quartier qui se racontait tout ce qui se passait à Quantico ( Qui était en couple avec qui, qui s’était disputé avec qui, qui avait rompu avec qui, … Tout y passait ), les enfants, évidemment. Plusieurs personnes étaient assises sur les bancs adjacents, en train de lire, parler ou tout simplement regarder le paysage. Bien que la petite ville n’était pas particulièrement belle à regarder, selon Reid. Il y avait un chien qui courrait dans les étendues vertes, certainement l’animal domestique d’une personne présente. Avait-il déjà voulu avoir un chien ou chat ? Non, loin de lui l’idée du petit animal à nourrir. Pas qu’il n’aimait pas ça, mais plutôt que les animaux étaient porteurs de beaucoup plus de microbes que l’être humain. Il laissa un léger soupir filtrer entre ses lèvres en pensant à ça : comment voulait-il être « normal » s’il ne voulait déjà pas avoir un chien ?

C’est dangereux de continuer de travailler en étant enceinte. Surtout quand on est presque à l’hôpital. Ca peut provoquer des malforma…

« Tions ». Mais voyant qu’il partait dans ses explications scientifiques, il bredouilla un ‘’pardon’’ à peine audible. Comment savait-il cela alors qu’il n’avait jamais été enceinte, et qu’il n’était même pas une femme ? Voilà une question que beaucoup de gens se posaient en l’entendant parler de ça comme si ça coulait de source. C’était aussi un des grands mystères de Spencer Reid ; comment se faisait-il qu’il connaisse autant les filles que les garçons ? Lançant un sourire timide à l’apprentie profileuse, il aurait voulut se faire tout petit, en cet instant précis. Déjà nul dans ce qui concernait les relations amicales, si en plus il était ridicule, il ne voulait pas imaginer ce que ça donnait…Même si, à son plus grand désespoir, il avait bien une petite idée du résultat.

Je suis en train de me transformer en bloc de glace, soupira-t-il pour toute réponse.

C’était vrai…Il commençait à ne plus sentir ses doigts. S’inquiétant un instant, il les regarda, s’assurant qu’ils n’étaient pas tombés, mais non : toujours les 10, à leurs postes. Il sourit en se rendant compte de sa stupidité : il n’y avait bien que lui qui regardait ses doigts quand il avait froid ! Normalement, c’est-ce qu’il faut le plus protéger avec la nuques : c’est là qu’il y a les plus gros nerfs, donc si ils sont habitués à la chaleur, vous ne risquez plus rien. Enfin, « plus rien », façon de parler… Si vous êtes en Scandinavie et que vous faites strip-tease persuadé que vous ne risquez rien parce que vos doigts et votre nuque son habitué à -10°, vous êtes bon pour l’hôpital, ou si pas, le cimetière.

[ Qu'est-ce que je disais ! :O OhmonReid, je crois que demain il va neiger XDD ]

_________________

« I'm about to lose my mind... Please don't let me go, I desperately need you. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail Chase

avatar

Messages : 334
Date d'inscription : 04/04/2010
Age : 34
Localisation : Quantico ou en voyage avec les membres de la BAU !

MessageSujet: Re: Tien, te voilà toi [ Spencer Reid ]   Sam 6 Nov - 16:39

    Aaron Hotchner est aussi débordé qu’elle, je crois…
    « Ca doit dépendre pour quoi, enfin bref...»

    Abigail fit un petit sourire et reprit sa puce dans ses bras quand elle recommença à pleurer. Quelques femmes du quartier regardaient Abigail, d'un air bizarre. Oui, la jeune feme habitait dans l'un des quartier les plus aisés de Quantico, si ce n'est pas l'un des plus riches mais bon, ayant eu un ex-mari riche, ça aidait.

    Abigail poussa un petit soupir et déssida de les ignorer, mais l'une d'elle s'approcha d'Allison, la jeune mère appella sa fille et lui demanda de ne pas parler à quelqu'un d'autre que des enfants. On n'est jamais assez prévoyant. Quand la petite blonde partit, elle remarqua que Spencer les regardaient l'une après l'autre [ Abigail & Allison ]. Elle rit doucement et sourit, quand elle se rapella que Spencer n'avait jamais vu sa seconde fille.

    « C'est ma fille, commença t-elle. Elle s'apelle Allison Chase. »

    Elle sourit.

    C’est dangereux de continuer de travailler en étant enceinte. Surtout quand on est presque à l’hôpital. Ca peut provoquer des malforma…
    « Je ... Euh ... Comment savez vous tout ça ? demanda t -elle, très étonnée »

    Abigail le regarda étonnée et rit doucement, en caressant le petit ventre de sa fille, Kelly Joy Chase.

    « En tout cas, Kelly n'a pas l'air malformée, elle est en pleine forme. Elle a fait ses nuits à 2 mois, elle sourit et rigole très souvent, elle est chatouilleuse ect...»

    Abby sourit et regarda Kelly qui avait de ces yeux, aussi bleu que ceux de sa mère, encore plus beau, un vrai petit ange qu'elle était.

    Je suis en train de me transformer en bloc de glace
    « Il fait très froid, je l'avoue. Dit elle en souriant. Je suis très frileuse, c'est horrible. »

_________________

" J’ai lu quelque part que tous les journaux intimes sont écrits par des jeunes filles comme il faut, les plus délurés ont autre chose à faire. Moi j’ai seulement envie de vivre une vie dont je me souviendrai même sans en laisser une trace écrite "
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spencer Reid
Administrateur fantôme
avatar

Messages : 791
Date d'inscription : 06/03/2010
Age : 36
Localisation : A M E R I C A - Virginie, Quantico

Feuille de personnage
Côté coeur: Julie Hood. ♥
Liens personnages:
Rumeurs:

MessageSujet: Re: Tien, te voilà toi [ Spencer Reid ]   Dim 7 Nov - 15:25

Soit c’était qui commençait à délirer totalement, soit Abigail aimait particulièrement JJ ? D’accord, la jeune femme était très agréable et gentille, mais… Beaucoup de profilers sont débordés. Pas lui, pour l’instant, mais Edward, par exemple, l’était aussi ! Il la regarda un instant, et allait répliquer quelque chose lorsque qu’une chose vivante déboula sur les deux agents. Elle ressemblait à Abigail ; elles avaient les mêmes yeux, les mêmes cheveux, la même stature… Il en déduit que c’était sa première fille. Ses yeux firent la navette entre les deux personnes, la bouche entrouverte, comme s’il s’était pétrifié. Apparemment, le froid avait fini par le transformer réellement en glacier. Rien qu’en pensant à ça, un sourire étira les traits de son visage, et il lança un regard à l’ancienne psychologue de l’équipe. Ancienne ? Oui, il savait qu’elle était maintenant apprentie profiler. Quand elle présenta l’enfant comme sa fille, il arqua un sourcil, assez étonné. Non, franchement, il ne s’en serait pas douté ! Il grimaça un peu en pensant ça. Spencer Reid, le petit génie amical devenait septique ? Possible, en tout cas, son sourire en coin revint vite sur son visage.

J’avais deviné, répondit-il simplement.

Elle lui demanda ensuite comment il savait tout ça. Il se fit alors pensif, regardant au loin. A vrai dire, quand il était jeune, il n’avait pas de petite amie. Enfin, si, des imaginaires. Mais il s’intéressait quand même au sexe opposé, par sa mère. Enfin, elle n’était pas vraiment un modèle, mais une fois que son père fut parti, il restait souvent près de sa mère, lui demandant de lui en apprendre plus sur les filles, sous les éclats de rire de celle-ci en voyant ses joues devenir vermeille. Abigail le rassura au sujet de Kelly ; elle allait très bien, était gentille, blablabla. Pas qu’il trouvait ça énervant, mais qu’il ne comprenait pas comment les gens faisaient pour prendre leurs enfants pour Dieu. Cela dit, il n’avait jamais été « père » à proprement parlé, bien qu’il considérait largement Veronica comme sa fille.

Tant mieux, dans ce cas.

Il ignora tout simplement sa première question, c’était assez gênant comme ça. Il aimait les enfants, il trouvait que sa mettait un peu de joie dans la vie de tous les jours. Quand vous rentrez du boulot et que votre fille vous saute dans les bras avant même que n’ayez le temps de déposer votre sac, vous criant « Paaaaapaaaaaa ! », ça met du baume ou cœur. Et après, elle vous raconte sa journée, n’oubliant aucun détail, vous montrant ses beaux points. Il n’avait jamais eu d’enfant, mais il le savait. Par ce qu’il entendait. Veronica le faisait, évidemment, mais à chaque, ça lui faisait bizarre. Du jour au lendemain, elle était chez lui, et ça avait été un peu dur à passer pour eux. Et il fallait du temps à la petite pour oublier Karl, l’orphelinat et toutes ces années passées avec ses parents. Voulait-il des enfants ? Peut-être, il n’y avait jamais réfléchi, en fait. Et puis avec sa maladresse habituelle, il ne parlait jamais de ça. Non, pour l’instant, il n’en voulait pas. Il avait déjà Veronica, qui était un ange. Un éclat de joie passa dans ses yeux en entendant dire Abigail qu’elle faisait déjà ses nuits. Un avantage à ne jamais avoir eu de bébé, c’était qu’il dormait bien la nuit. C’était un peu égoïste, mais… Veronica le réveillait aussi parfois, quand elle avait fait un cauchemar. Ce n’était pas tout le temps, mais quand même… Se réveiller en pleine nuit, ce n’était pas très joyeux, tant pour l’enfant que pour les parents.

C’est une chance effectivement, beaucoup d’enfants ne font pas leur nuits avec 8 mois minimum. Il y en a même qui ne les font pas à 5 ans (Là, il parlait d’expérience personnelle ; petit, il n’arrivait pas à dormir la nuit).

_________________

« I'm about to lose my mind... Please don't let me go, I desperately need you. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tien, te voilà toi [ Spencer Reid ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tien, te voilà toi [ Spencer Reid ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Oh ! Les voilà ...
» Haïti: Une radiographie du mal haïtien
» Haïti: L'archevêque émérite du Cap-Haïtien a rendu l'âme!CE N EST PAS UN INOSANG
» Chrétien de Troyes
» louis chedid voilà pourquoi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Criminal Minds :: 
Quantico
 :: 
Parc
-
Sauter vers: