RPG Criminal Minds

Venez incarner un profiler, un tueur en série ou une victime de la célèbre série Esprits Criminels (Criminal Minds)
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Fête [ Pour les agents du FBI & leur famille ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
Tahanie Weatherly

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 02/09/2010

Feuille de personnage
Côté coeur: Un petit quelque chose
Liens personnages:
Rumeurs:

MessageSujet: Re: Fête [ Pour les agents du FBI & leur famille ]   Sam 13 Nov - 21:01

  • La panique me gagnait peu à peu : et si on reconnaissait ma petite voix aiguë et cristalline ? Ou pire, si on me reconnaissait moi ? Je n'osai même pas y penser. Ce serait toute ma nouvelle vie, que j'avais mis tant de temps à construire, qui s'écroulerait. Il allait sans dire que Strauss me collerai un agent chargeant d'enquêter sur moi, alors que j'avais eu tant de peine à supprimer Alexys Jordan Parker du globe.

    Spencer s'essaya à l'ironie, ça ne me dérida pas du tout. Je tremblai presque en entendant de nouveau cette chanson et ces petits cris qui rappelaient le clip ... Aaah que je pouvais me détester ! Ces paroles si suggestives me mettait hors de moi. Je dis à Spencer, presque en haussant le ton :

    - Ne me dis pas que tu aimes cette chanson tout de même ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natasha Williams
Fondatrices des Tueurs et Profileurs ;)
avatar

Messages : 853
Date d'inscription : 06/03/2010
Age : 34
Localisation : Quantico ; Brooklyn

Feuille de personnage
Côté coeur: Aaron Hotchner
Liens personnages:
Rumeurs:

MessageSujet: Re: Fête [ Pour les agents du FBI & leur famille ]   Sam 13 Nov - 23:38

Malgré elle, et toute sa volonté pour rester sérieuse, ses lèvres s'étirèrent en un sourire ; il était vrai qu'Aaron souriait très peu, même ce soir où l'ambiance avait pour but d'être festive. C'était peut-être légèrement raté, vu que des groupes s'étaient très rapidement formés et les discussions n'étaient pas toujours très joyeuses.

Il faut croire que j'ai un faible pour les hommes à caractère psychopathe.

La réplique était sortie d'elle-même, du tac au tac, sans qu'elle puisse prendre le temps de réfléchir correctement ; il voulait s'en prendre à Aaron ? Très bien, elle pouvait aussi jouer ce jeu-là. Après tout, elle le connaissait à force d'avoir passer du temps en sa compagnie. Et quelle compagnie ! Avec lui, elle avait goûté à un monde auquel elle n'aurait crut ne jamais pouvoir appartenir, elle avait vécut ce qu'elle avait pensé ne jamais pouvoir vivre. Et elle en avait souffert ; d'avoir tant donné pour cette relation qu'elle avait pensé infaillible, de s'apercevoir que, contrairement à ce que tout le monde dit, l'amour ne surmontait pas tous les obstacles ; le leur n'avait pas surmonté leur vie professionnelle.

Alors que son sourire allait se faner, elle le retrouva très vite tout en rétorquant ;

C'est amusant, tu n'étais pas aussi jaloux, quand il y avait un nous.

Une fois de plus, la phrase avait jaillit de sa bouche automatiquement, passant la barrière que formaient ses lèvres avant qu'elle ait réagit à ce qu'elle disait.

_________________



« The greatest thing you'll ever learn, it's just to love and be loved in return » ▬ Moulin Rouge



Dernière édition par Natasha Williams le Ven 19 Nov - 23:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Windel

avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 23/06/2010
Localisation : Là où il le faut ...

Feuille de personnage
Côté coeur: Célibataire volage
Liens personnages:
Rumeurs:

MessageSujet: Re: Fête [ Pour les agents du FBI & leur famille ]   Dim 14 Nov - 0:19

Edward souriait toujours. Natasha était franche et c'était plutôt amusant à voir. Quant à la jalousie d'Edward, elle n'avait pas totalement tord. Les images de leur relation ne cessaient de défiler dans l'esprit du profiler, et ce depuis le jour où ils s'étaient retrouvés dans les rues de Quantico. Tout avait été si beau, si parfait, qu'Edward ne voulait pas passer à côté de la chance de reconquérir Natasha. Il en était capable et il savait pertinement que la jeune femme n'était pas indifferente aux tentatives de son ex-petit ami. De toute façon, quand Edward désirait quelque chose, il finissait toujours par l'obtenir, ignorant de l'échec qu'il n'avait jamais connu au cours de sa vie.

" Tu es censée me connaître. Quand j'ai ce que je désire, je le garde, donc à quoi bon être jaloux ? "

Cela suggérait que, pour le moment, il n'avait pas ce qu'il voulait avoir, c'est-à-dire Natasha, et qu'il avait toutes ses raisons de la convoiter. En attendant, il n'était pas simple de passer du temps avec Natasha en présence d'Aaron et des autres profilers, c'est pourquoi Edward jugea bon de proposer à la jeune femme de faire quelques pas dans le parc. Il faisait bon, un léger vent faisait danser les branches des arbres, bref c'était le moment rêvé pour profiter de ce petit parc qui n'avait toutefois rien à envier à celui des deux anciens amants.

" Et si on allait faire un tour, à l'écart ? "

Avant de laisser le temps à Natasha de répondre, Edward usa d'un geste qu'il aimait accomplir. Il approcha ses lèvres dans le creux de l'oreille de son ancienne amante et, presque sur le point de toucher la peau claire de la jeune femme avec ses lèvres, il lui susurra deux simples mots mais lourds en importance. Le profiler aimait beaucoup user de cette complicité qui en avait déstabilisé plus d'une et qu'il avait souvent utilisé avec Natasha lors de leurs instants intimes d'autrefois, qu'il espérait voir surgir de nouveau.

" Comme avant... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natasha Williams
Fondatrices des Tueurs et Profileurs ;)
avatar

Messages : 853
Date d'inscription : 06/03/2010
Age : 34
Localisation : Quantico ; Brooklyn

Feuille de personnage
Côté coeur: Aaron Hotchner
Liens personnages:
Rumeurs:

MessageSujet: Re: Fête [ Pour les agents du FBI & leur famille ]   Lun 15 Nov - 0:56

Les lèvres d'Edward à quelques centimètres de son oreille, leurs joues presque collées l'une contre l'autre, Natasha pouvait humer son parfum et sentait la chaleur de son corps. Elle retint sa respiration, essayant de contrôler les battements précipités de son coeur, se tenait droite et bien qu'elle se donnait beaucoup de mal pour qu'aucune expression ne se peigne sur son visage, ses yeux, eux, lançaient des appels désespérés, cherchant son actuel compagnon comme pour vérifier qu'il ne voyait rien de cette scène. Heureusement, il ne regardait pas dans leur direction, et Natasha fut légèrement rassurée.

Elle tourna la tête vers son ex petit ami après s'être repris, voulut refuser la demande d'Edward mais, ses parles grises plongées dans le profond regard noisette du jeune homme, elle ne put qu'accepter. S'insultant silencieusement, elle le regarda esquisser un sourire victorieux ; à vouloir entrer dans son jeu, elle retombait peu à peu sous son charme et cela, sans qu'elle puisse faire demi-tour. Ils firent quelques pas, côte à côte, s'élognant de la foule d'agents présents à cette petite fête. La parole est d'argent, mais le silence est d'or, encore plus avec Edward. Souvent, lors de leur relation, ils n'avaient pas eu besoin d'échanger de longs discours, les regards et les sourires complices suffisaient pour qu'ils se comprennent.

Une fois à bonne distance, ils s'arrêtèrent. La jeune femme observa son interlocuteur comme elle l'avait souvent fait auparavant avant de porte son regard métallisé sur l'étendue verdoyante du parc. Le silence perdura, les deux anciens amants profitant simplement de la présence de l'être autrefois aimé.

Ca change.

Natasha sous-entendait tout ce qui les entourait ; ce parc était très différent du leur, celui dans lequel ils avaient tant de souvenirs, cette fête n'était pas du tout comme celles qu'ils avaient connus ou comme les réceptions données dans le journalisme - bien que Natasha n'y ait jamais réellement participé, ayant été reporter uniquement pour pouvoir payer ses études de criminologie - mais aussi l'histoire qu'ils avaient vécut qui n'était, en rien, comme la relation qu'elle entretenait à présent avec Aaron.

_________________



« The greatest thing you'll ever learn, it's just to love and be loved in return » ▬ Moulin Rouge

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliette Riley

avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 22
Localisation : Quantico ♥

Feuille de personnage
Côté coeur: No one~.
Liens personnages:
Rumeurs:

MessageSujet: Re: Fête [ Pour les agents du FBI & leur famille ]   Lun 15 Nov - 22:46

Laissant Hailey parler, Ju finit sa coupe de champagne. Elle se dit qu'à présent, il faudrait qu'elle arrête de boire. Décision prise, elle déposa son verre vide sur la table, sans mot dire. Elle sourit lorsque son interlocutrise s'excusa d'être ironique. En un sens, elle avait raison. Cette fête était assez décalée pour le métier que tous exerçaient, mais il pouvait y avoir d'autres raisons. En tout cas, la stagiaire en avait trouvé une. Le travail de profiler était dangereux et elle pensait que fêter le courage des agents présents était quelque chose de motivant. Même si pour l'instant elle n'avait jamais encore risquer sa vie, peut-être que cet événement viendra plus tôt qu'elle ne le croit. N'étant pas agent elle-même, elle se demandait si elle courait vraiment un danger. Elle ne connaissait pas encore très bien les règles pour les apprentis du FBI mais elle était impatiente d'apprendre.

L'évocation de l'agent Jarreau la fit réfléchir. Juliette la connaissait, elle en était sûre, du moins de vue. Oui, voilà, ça lui revenait : c'était l'agent de liaison de la première équipe. Par contre, Sarah, elle la connaissait plutôt bien. C'était sa colocataire et elles avaient l'habitude de passer du temps ensemble.


« Je connais aussi Sarah, c'est ma colocataire, expliqua-t-elle avec le sourire aux lèvres. Sinon, j'ai également fait connaissance avec Taylor Thompson, je ne sais pas si ce nom vous dit quelque chose, ainsi que Spencer Reid. Puis, après une petite pause, comme pour elle-même : Mes rencontres ne sont pas nombreuses pour le moment, j'espère que cela va s'arranger. »

Elle passa un coup d'oeil aux invités. Non, Taylor n'était pas encore là. Peut-être ne viendrait-elle pas d'ailleurs, c'était tout à fait possible. Enfin bref, c'était son choix, pas celui de Ju. Elle était assez grande pour décider de venir ou non.

« Nous pourrions peut-être nous tutoyer à présent, non ? Après tout, nous sommes de la même équipe. » proposa-t-elle amicalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x---accro---che-toi.skyrock.com/
Julie Hood

avatar

Messages : 278
Date d'inscription : 19/06/2010
Age : 35

Feuille de personnage
Côté coeur: Spencer Reid ♥
Liens personnages:
Rumeurs:

MessageSujet: Re: Fête [ Pour les agents du FBI & leur famille ]   Mar 16 Nov - 16:57

Elle était en retard, elle était réellement en retard. Observant sa montre, Julie était assise à l'arrière d'un Taxi. Où avait-elle été pendant tout ce temps ? La demoiselle avait été engagé pour faire un séminaire durant plusieurs semaines, voyager dans le tout les Etats Unis avait été une épreuve pour elle qui ne supportait pas l'avion et puis surtout, le plus dur avait été de l'annoncé à Spencer. Pendant un moment, la jeune femme avait même penser que ses supérieur avait fini par être au courant de leur histoire et avait tout simplement souhaiter les séparer...Bon d'accord, Julie était peut-être un poil trop parano...Quoi qu'il en soit elle avait donc fini par quitter les bureaux pour s'en aller dans différent école universitaire et autre. Elle qui ne supportait pas le public, non sincèrement...

"Prenez à gauche...S'il vous plait..."

La timide petite Julie semblait malgré tout un tout petit peu plus confiante, ou alors était l'impatience de revoir Spencer qui gagnait son esprit et lui offrait cet élan de confiance en elle. La légiste souriait, essayant tant bien que mal de terminé son maquillage pour la soirée. Elle savait que c'était aujourd'hui soir, elle savait aussi que son amie d'enfance...Jennifer...Avait eu ses petits bouts durant son absence...

Le taxi n'allait pas assez vite pour elle, ses jambes tremblaient d'une excitation palpable. Qu'avait-elle donc raté ? Elle n'aimait pas être absente en réalité, elle avait l'impression qu'à chaque fois qu'elle s'en allait pour un jour ou plusieurs...Quelque chose d'intéressant se passait durant cette absence. C'était une réelle malédiction selon elle...C'est alors que le taxi s'arrêta enfin.


"Et voilà...Vous êtes arrivée."

Le sourire de Julie illumina littéralement son visage, observant le parc, elle voyait au loin la petite foule. Elle était impatiente, vérifiant une dernière fois son maquillage et sa tenue, elle paya le taxi. Il était très rare qu'elle soit si féminine, si propre sur elle et c'était très certainement dans ces rares moment qu'on pouvait remarqué à quel point la légiste pouvait avoir beaucoup de charme.

Elle portait une robe blanche tout ce qu'il y avait de plus simple en réalité...S'approchant doucement de la petite fête, Julie semblait pendant un bon moment passer littéralement inaperçu...Esquissant un sourire en coin des lèvres, elle les observait de loin, regardant cette petite soirée se faire.


"Bonsoir tout le monde..."

Levant doucement la main pour faire un "coucou" de celle-ci, elle senti alors sa confiance en elle de tout à l'heure l'abandonner entièrement...Rougissant à vue d'oeil, elle baissa les yeux lorsque d'autre regard se posait sur elle. Remarquant que brièvement Spencer, elle c'était carrément retenu de ne pas sauter dans ses bras. Il n'était pas passer une soirée sans qu'elle ne lui téléphone ou autre chose...

( Cliquez sur le mot Robe pour voir ce qu'elle porte =D )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spencer Reid
Administrateur fantôme
avatar

Messages : 791
Date d'inscription : 06/03/2010
Age : 35
Localisation : A M E R I C A - Virginie, Quantico

Feuille de personnage
Côté coeur: Julie Hood. ♥
Liens personnages:
Rumeurs:

MessageSujet: Re: Fête [ Pour les agents du FBI & leur famille ]   Mar 16 Nov - 20:37

Je croyais que tu savais que j’étais fan de cette chanson ? Franchement, je l’écoutais en boucle.

Il lui lança un regard amusé en voyant ses air paniqué avant de soupirer et rouler des yeux : d’accord, elle avait peur qu’on la retrouve, mais là elle devenait parano… Personne ne l’avait jamais entendu chanter ! A moins qu’elle pousse la chansonnette en faisant ses dossiers, chose dont il doutait sérieusement.

Arrête de paniquer ! Le but de cette fête est de se détendre !

Il raya littéralement le « Et oublier les atrocités qu’on voit au boulot ». Car, au fond de lui, il savait pourquoi tout ça avait lieu : pour que les profilers et les autres agents sortent ces corps mutilés de leurs cerveaux. Oui, c’était pour déconnecter. Lançant un regard vide à sa coupe de champagne toujours à moitié pleine, il grimaça en voyant les verres vides de Tahanie sur le buffet. En regardant dans ces endroits-là, il ne put s’empêcher d’apercevoir la légiste qui était arrivée. Sans le vouloir, son souffle se coupa et il voulut courir vers elle ; mais dans sa politesse habituelle, il sourit à son amie, avant de reprendre la parole.

Tu m’excuseras, mais je vais te laisser… Parle un peu avec Edward pour renouer les liens, tant que tu y es…

Sérieusement, il ne trouvait rien de mieux à faire que l’ennuyer, ce qui était étrange. Généralement il aurait débattu sur la pourquoi du comment l’herbe était composée, mais là, il n’osait pas aborder ces sujets assez impressionnants. Pas forcément l’herbe. Posant la coupe de champagne sur la table, il se dirigea vers le petit groupe, souriant contre sa volonté. Il devait l’avouer, elle lui avait manqué. Bien qu’ils s’étaient parlés au téléphone, ça ne remplaçait pas la vraie vie ! En plus, il devait avouer qu’il devait limiter ses sorties à la morgue, il devait donc passer la plupart de son temps à la cafétéria. Même s’il adorait cet endroit, l’humeur y était plutôt stone et il manquait de s’endormir à chaque fois. Et les rares fois où il avait de la compagnie, c’était Natasha qui finissait toujours par s’excuser et aller aux toilettes (?). Se postant à côté de Julie, il sourit légèrement, cachant toute la joie qu’il contenait pour plus tard : déjà que l’équipe les soupçonnait, mêmes certains étaient au courant, ils pouvaient à peine se parler. Hésitant un instant, il la salua poliment, comme il l’avait fait avec ses collègues, pour ne pas éveiller les soupçons. Il réussit même à calmer les battements de son cœur qui étaient devenus horriblement rapprochés.

_________________

« I'm about to lose my mind... Please don't let me go, I desperately need you. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Windel

avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 23/06/2010
Localisation : Là où il le faut ...

Feuille de personnage
Côté coeur: Célibataire volage
Liens personnages:
Rumeurs:

MessageSujet: Re: Fête [ Pour les agents du FBI & leur famille ]   Mer 17 Nov - 18:02

Le groupe de profilers étaient loin désormais, et il n'y avait que deux individus qui semblaient ne pas chercher à empêcher toute complicité physique. On pouvait presque croire que la main du bel homme frôlait parfois celle de la jeune femme blonde. Edward n'avait qu'une envie désormais : quitter ce bal, voir tous ces profilers disparaître, et rester seul avec son ancienne amante, profiter d'elle, revivre un passé qui s'était montré radieux autrefois.

Le silence était beaucoup trop pesant et lourd de sous-entendus. Edward en avait assez du jeu qu'il devait jouer avec Natasha. Ils se plaisaient toujours, c'était indéniable, et il était persuadé que ce qu'elle vivait avec Aaron Hotchner n'avait rien à voir avec leur histoire d'amour qui ne demandait qu'une seule chose : renaître. Brisant ce silence, Edward s'empara du bras de Natasha avant de la plaquer contre le premier arbre venu, veillant tout de même dans cette pulsion apparement violente à rester doux et à ne lui affliger aucune douleur. Le visage de l'homme au rasage volontairement négligé mais loin d'être dépourvu de charme et de raffinement n'était qu'à quelques millimètres de celui de la jeune femme. On aurait aisément pu croire qu'il allait sur ses lèvres déposer un baiser passionné. Il n'en fut rien, du moins, pour le moment. Il ne souriait plus, mais une mine sévère se lisait sur son visage, accompagnée d'une voix extrêmement froide.

" Les sourires, la nostalgie, les sous-entendus, tout ca ne durera pas pendant des mois, Natasha. A toi de me dire où nous en sommes et ce qu'il va se passer. Je ne te croirai pas si tu me dis qu'il n'y aura rien, tu sais aussi bien que moi que ce qu'il s'est passé pendant plus de deux ans ne s'est pas estompé. Je refuse de le croire, et toi aussi, tout simplement parce que ce n'est pas vrai. Rappelle toi que nous allons nous croiser chaque jour désormais, et je ne tolererai pas longtemps cette situation. "

Un bras au-dessus de la tête de Natasha, la main posée sur l'arbre tandis que l'autre restait positionnée le long de son corps, prête à saisir sa taille, et les lèvres frôlant presque celles de Natasha. Le choix lui appartenait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julie Hood

avatar

Messages : 278
Date d'inscription : 19/06/2010
Age : 35

Feuille de personnage
Côté coeur: Spencer Reid ♥
Liens personnages:
Rumeurs:

MessageSujet: Re: Fête [ Pour les agents du FBI & leur famille ]   Jeu 18 Nov - 0:04

Il fallait croire que Julie arrivait à être discrète en toute circonstance, même après un bon deux semaines d'absence. Cependant, le plus important à ses yeux étaient que Spencer la remarque. C'était peut-être idiot mais la légiste c'était demander durant le voyage qui la ramenait chez elle...Si celui-ci avait penser à elle. Certes les coups de téléphone était là pour rassurer mais lorsqu'on a vécu en solitaire pendant très longtemps on a tendance, lorsqu'enfin nous trouvons la bonne personne, à avoir peur pour rien...Les sentiments offrent parfois des étranges pensées. Esquissant un mince sourire au quelque personne qui venait la saluer...Julie essayait tant bien que mal de ne pas fixer le seul collègue qu'elle souhaitait voir en cet instant.

Il c'était approché d'elle, et plus celui-ci était proche d'elle, plus la jeune femme sentait l'envie de lui sauter au cou lui chatouiller l'esprit. Il lui avait manqué et même si elle s'en était pleinement rendu compte durant son voyage, cette constatation semblait plus intense encore maintenant qu'ils se retrouvaient. Sourire aux lèvres, essayant un maximum de contenir les battements fou de son coeur, elle regarda Spencer alors que le reste des agents qui étaient venu la saluée se dispersait.

Le docteur et profiler la salua tout aussi respectueusement que le reste de l'assemblé. Ses yeux plongés dans les siens, Julie ne pouvait guère s'empêcher d'avoir un regard complice, ni même retenir le feu qui montait à ses joues, offrant une couleur vermeille à celle-ci.


"Bonsoir Spencer..."

Le petit sourire timide sur les lèvres de la légiste semblait en dire long c'est vrai...Mais seul quelque rare personne connaissait la réelle situation de la relation entre l'agent et la légiste. Tout les autres pouvaient simplement se mettre les rumeurs sous la dent. Tout ce qui comptait en réalité c'était que ces rumeurs en question ne monte tout simplement pas aux oreilles de Strauss. D'ailleurs...Où était-elle ? Observant les alentours, la jeune femme ne remarqua pas la présence de celle-ci...Mais mieux valait rester discret et prudent peut-être.

"Je...Je..."

Je quoi ? Qu'avait-elle réellement envie de dire ?

"Je meurs de soif..."

Non en réalité ce n'était pas vraiment ça qu'elle souhaitait dire. Liant le geste à la parole, elle se dirigea vers la table où se trouvait une multitude de verre de champagne ( attrapant au passage le bras de Spencer en toute "amitié" ). Les lieux étaient quasi désert près de la table où trônait les flutes. Prenant un verre, elle hésita à le porter à sa bouche. Essayant de se rappeler quand est-ce qu'elle avait eu un verre d'alcool dans les mains pour la dernière fois. Ce souvenir était bien trop lointain à vrai dire...Julie se contentait habituellement d'un verre de jus d'orange même durant les fêtes.

Mais ce soir était peut-être un jour spécial...Et puis surtout, elle tenait réellement à ralentir ses battements cardiaque. Buvant qu'une seule et unique gorgée de son verre, la légère grimace qu'elle essaya de retenir témoignait tout simplement de son inhabitude à boire ce genre de breuvage.

Un regard derrière elle, à droite, à gauche...Elle fini par cesser son observation des alentours pour regarder Spencer, qu'une brève seconde seulement avant d'observer les autres...Ni vu...Ni connu...


"Tu m'as manqué..."

Dit-elle après s'être assurer que personne ne l'entendrait dans un premier temps et dans un second temps que les rares personnes qui pouvaient éventuellement les observer puisse tout simplement croire qu'ils discutaient tout à faire normalement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spencer Reid
Administrateur fantôme
avatar

Messages : 791
Date d'inscription : 06/03/2010
Age : 35
Localisation : A M E R I C A - Virginie, Quantico

Feuille de personnage
Côté coeur: Julie Hood. ♥
Liens personnages:
Rumeurs:

MessageSujet: Re: Fête [ Pour les agents du FBI & leur famille ]   Jeu 18 Nov - 0:22

Alors qu’il s’apprêtait à ajouter quelque chose, du genre « Ca va ? Ton séminaire c’est bien passé ? », il se ravisa. Il n’était pas censé être au courant, et c’était risqué de jouer sur ce terrain-là, mais il ne pouvait pas rester là à rien dire alors que la légiste était partie si longtemps ? Il allait la complimenter sur sa robe, mais elle l’entraîna près du bar où il avait toujours son verre à moitié rempli. Il le contempla un instant, assez de temps pour voir Julie boire une gorgée d’une flûte. Eh bien, n’aimant pas trop cette idée, il allait encore devoir boire. Non pas qu’il n’aimait pas l’alcool, mais plutôt qu’il y résistait très mal et après quelques verres, 2 ou 3 maximum, il risquait de perdre totalement le contrôle. Mais voyant qu’elle ne buvait qu’un coup, il prit simplement son verre en main, ne se défaisant pas de son habituel sourire. Il remit une mèche rebelle derrière son oreille (s’être coiffé - plus ou moins - pendant cinq minutes n’avait servi à rien, apparemment ), avant de boire une gorgée du champagne entre ses mains. Quand Julie rompit le silence en lui disant qu’il lui avait manqué, un regard attendri (et amoureux) se lu dans ses yeux.

Je croyais que j’allais survivre sans toi, mais je dois l’avouer ; tu m’as aussi terriblement manqué…

_________________

« I'm about to lose my mind... Please don't let me go, I desperately need you. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julie Hood

avatar

Messages : 278
Date d'inscription : 19/06/2010
Age : 35

Feuille de personnage
Côté coeur: Spencer Reid ♥
Liens personnages:
Rumeurs:

MessageSujet: Re: Fête [ Pour les agents du FBI & leur famille ]   Jeu 18 Nov - 21:50

Le verre à la main, la demoiselle n'en avait bu qu'une seule gorgée et, l'air de rien, elle le sentait déjà à vrai dire. Elle aimait le gout du champagne, les bulles sur sa langue, c'était une sensation assez amusante et cela lui rappelait la première fois qu'elle avait bu de ce breuvage lors d'une soirée de charité organisé par sa famille. Le voile de la triste nostalgie se posa devant ses yeux durant quelque seconde avant de revenir à la réalité. Le décès de ses parents avait été une très grande épreuve aujourd'hui, une épreuve qu'elle n'avait pas encore réussi à passé en réalité. Mais aujourd'hui était un jour de fête et puis surtout, aujourd'hui, elle pouvait enfin revoir Spencer. Un petit sourire en coin, elle regardait son verre, ses joues rougissante comme toujours ( c'était tellement systématique qu'au final il était difficile de deviner qu'elle rougissait simplement à cause de la relation "cachée" qu'elle entretenait avec Spencer ).

"Tu savais qu'il n'existait qu'une seule race d'animal qui ne survit qu'en couple ?"

Et voilà le grand retour des cerveaux ! Oui il était très difficile pour Julie de rester plus ou moins normal pendant plus de dix minutes, elle finissait toujours par trouver un sujet intéressant à ses yeux dans ce qu'elle pouvait vivre... Toujours tout rationalisé, toujours tout rendre analysable ou "scientifique"...C'était quelque chose qui lui était caractéristique. Peut-être parce qu'elle avait un besoin certainement obsessionnelle de pouvoir contrôler a peu près tout ( ce qui expliquait sa grande peur des avions ).


"Les Agapornis..."

Observant un moment Spencer, elle se sentie rougir un peu plus encore, baissant littéralement les yeux. Ce geste offrait à son visage quelque chose de très innocent, presque infantile mais de terriblement irrésistible...

"Plus communément appelé: Les inséparables..."

Elle sourit légèrement, un sourire gêné...Rajoutant à la suite de sa courte explication ( et croyez moi elle se retenait de ne pas tout expliquer jusqu'à l'explication ethymologique du mot )

"Désolé...C'est plus fort que moi"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tahanie Weatherly

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 02/09/2010

Feuille de personnage
Côté coeur: Un petit quelque chose
Liens personnages:
Rumeurs:

MessageSujet: Re: Fête [ Pour les agents du FBI & leur famille ]   Jeu 18 Nov - 22:30

  • Spencer et ses railleries, toujours aussi .... stupides ? Non sérieusement, il m'énervait à se moquer de ce que je pouvais ressentir en écoutant cette chanson. Ce n'était pas seulement la peur d'être découverte et de foutre ma couverture en l'air mais il y avait aussi beaucoup de honte et de dégout. Ce clip que j'avais tourné avec lui était tellement dégueulasse, je n'en avais même pas conscience à l'époque. J'avais été bien trop naïve, je m'en rendais compte à présent. Pendant que j'étais occupées à ces gaies réflexions, Spencer me dit :

    - Tu m’excuseras, mais je vais te laisser… Parle un peu avec Edward pour renouer les liens, tant que tu y es…

    Je lui aurais répondu avec une des répliques cinglantes qui ont également faites ma célébrité si seulement je ne l'avais pas aperçue. La demoiselle vers qui Spencer se dirigeait, c'était elle Julie Hood ? Bizarrement le premier mot qui me vint à l'esprit en la voyant fut "froide". En fait c'était pas si bizarre que ça, elle ressemblait vraiment à un glaçon dans sa robe blanche. En même temps, me direz vous, le métier qu'elle exerce est loin d'être joyeux. Je bus une autre coupe de champagne tout en regardant cette demoiselle d'un œil mauvais. Je ne l'aimais pas, et ceux sans jamais lui avoir parlé. Jalouse, moi ? Pas du tout, mais elle n'était pas pour Spencer. Elle était trop "comme lui".

    Quand ils s'approchèrent du buffet vers lequel je me trouvais, j'entendis un bout de leur conversation. "Les inséparables", elle avait rien trouvé de mieux pour faire son intéressante ?! Je la regardai vraiment méchamment sans m'en rendre compte, puis mon regard se posa sur Spencer et il ne changea pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spencer Reid
Administrateur fantôme
avatar

Messages : 791
Date d'inscription : 06/03/2010
Age : 35
Localisation : A M E R I C A - Virginie, Quantico

Feuille de personnage
Côté coeur: Julie Hood. ♥
Liens personnages:
Rumeurs:

MessageSujet: Re: Fête [ Pour les agents du FBI & leur famille ]   Jeu 18 Nov - 23:21

Souriant à l’explication de Julie, il observa les alentours à sont tour. Croisant un instant le regard glacial de Tahanie, il ne put s’empêcher d’écarquiller les yeux. Il avait fait quelque chose de mal ? Lui souriant amicalement pour qu’elle décroche ce regard froid de lui et Julie, il comprit enfin : elle était jalouse ? Un léger rire filtra à travers ses lèvres. Bizarrement, lui ne pouvait pas être jaloux de Taylor (Ou son ex petit ami), sous peine d’un laïus qu’ils n’étaient qu’amis, mais elle pouvait bien foudroyer des yeux la légiste. Se tournant à nouveau vers celle-ci, il ne put s’empêcher de se dire qu’elle était magnifique dans sa robe blanche. Ca le changeait de sa blouse de travail, et à vrai dire il n’avait jamais vu Julie en grande tenue ; et inversement, elle ne l’avait jamais vu sur son trente et un. Sentant le vide qui semblait s’installer, il ouvrit légèrement la bouche, et à peine trois mots murmurés en sortirent :

Tu es ravissante.

Il ne pouvait pas s’empêcher de la complimenter sur sa tenue, tant elle était jolie dedans. Laissant l’ébauche d’un sourire se profiler sur son visage, il regarda les gens qui les entouraient, ou plutôt étaient à proximité ; presque personne en fait. Il y avait bien sûr son amie, mais il prit soin de l’éviter. Buvant une gorgée de champagne, il reposa à nouveau son regard noisette sur Julie. Maintenant qu’ils étaient seuls -plus ou moins-, il avait envie de la prendre dans ses bras ou l’embrasser, mais c’était risqué et dangereux. Surtout avec Strauss qui ne devait pas être loin. Des fois il aurait voulu que tout le monde sache pour eux deux : mais, faute de chance, Natasha et Hotch avaient avoué être en couple ce qui avait tendu l‘équipe, donc eux devaient toujours se cacher. Comment faisaient-ils ? Ils l’avaient été tout un temps, « cachés » et personne ne les avaient soupçonnés alors qu’ils passaient beaucoup de temps ensemble, plus qu’eux. Tandis que dès que les deux personnes s’affichaient en public, tout le monde relançait les ébats sur leur liaison. C’était énervant de voir ça, comme si ils s’amusaient réellement en passant leurs soupçons sur eux. Ne pouvaient-ils pas le faire sur son supérieur et Natasha ? D’accord ce qu’il venait de penser n’était pas très sympathique, mais ce fait l’énervait. Posant son verre sur la table, il commençait à sentir les effets de l’alcool, qu’il cacha avec un sourire. Franchement, un malheureux verre l’assommait totalement. Dans quelques minutes ça passerait mais pour l’instant, il avait envie de se glisser dans les bras de Morphée pour le reste de la soirée. Bon, il ne toucherai plus au champagne. Sentant la jeune femme aux yeux clairs, en face de lui, qui le regardait, il se sentit particulièrement ridicule.

Je sais, je sais… Trois quarts d’une flûte de champagne c’est déjà trop. ( Il reprit un peu ses esprits, preuve que ce n’était que passager ) Et tu n’as encore rien vu…

A vrai dire, il blaguait, il n’avait jamais été vraiment ivre…

Mis à part ça, comment c’est passé ton « voyage » ? Tu as pu profiter tu paysage ?

_________________

« I'm about to lose my mind... Please don't let me go, I desperately need you. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julie Hood

avatar

Messages : 278
Date d'inscription : 19/06/2010
Age : 35

Feuille de personnage
Côté coeur: Spencer Reid ♥
Liens personnages:
Rumeurs:

MessageSujet: Re: Fête [ Pour les agents du FBI & leur famille ]   Ven 19 Nov - 0:04

Souriante, Julie semblait réellement rayonnante en cette belle soirée déjà bien entamée. Verre à la main, elle souriait sans cesse à Spencer, remerciant celui-ci gentiment suite à ses compliments incessant. Cependant, le "don" de Julie de pouvoir tout voir et tout analyser dans des détails bien plus infime que la plus part des gens fit qu'elle ne put échapper au regard de cette nouvelle tête. Enfin...Nouvelle tête...C'était peu dire à vrai dire, Julie voyait beaucoup de personne à la B.A.U. sans réellement leur parler mais la légiste c'était dit que si elle avait rencontrer cette jeune femme, elle n'aurait pas pu l'oublier, surtout si celle-ci l'avait regarder aussi froidement.

Ne pouvant s'empêcher d'observer la jeune femme, elle se perdit dans ses pensées. Elle trouvait dommage de paraître aussi froide voir même méchante alors que la soirée semblait si belle et puis surtout parce que la demoiselle était assez jolie à vrai dire, cette façon d'être semblait presque l'enlaidir. De toute façon, personne n'était beau lorsque cette personne revêtait les vêtements de la méchanceté gratuite et injustifiée. Tahanie entraînait chez Julie un certain nombre de souvenir. Elle lui rappelait ces filles qui n'avaient de cesse de la pointer du doigt en se moquant d'elle, tout ça pour quoi ? Parce qu'elles ne supportent pas de voir une fille qui faisait quasiment la moitié de leur âge connaître et comprendre bien plus de chose qu'elle.

Parfois, la légiste se serait réellement passer de son Q.I. et de sa curiosité maladive qui l'avait amener à sauter des classes, tout cela pour ne pas vivre les humiliation et les jugements qu'elle avait vécu à l'époque...Mais aujourd'hui, en prenant un peu de recule, Julie c'était rendu compte que ces épreuves, aussi douloureuse avaient-elle pu être n'avait fait qu'une seule chose...La rendre un peu plus forte. Cela se voyait peut-être pas mais au final Julie avait un travail stable, une vie qui pourrait peut-être être enviable s'il n'y avait pas eu la une des journaux expliquant le meurtre atroce de ses parents.

Finissant par quitter des yeux Tahanie, elle revenait à sa conversation avec Spencer, lui souriant de plus belle.


"Tu as la chance de pouvoir au moins finir le verre..."


Dit-elle dans un petit rire tout ce qu'il y a plus de agréable, pas trop fort, pas trop aigü, pas parfaite certes mais au moins il avait le mérite de ne pas être énervant.

"Mon voyage...Très enrichissant...Même si j'ai passé plus de temps à préparer les séminaires qu'à faire du tourisme"


Julie avait le soucis de la perfection lorsqu'il s'agissait d'apparition en publique de ce genre. Connaître son sujet était primordiale pour qu'elle puisse être à l'aise face aux gens, ce qui était un paradoxe assez amusant...Elle connaissait par coeur les sujets qu'elle traitait mais au final elle n'était jamais à l'aise lorsqu'elle devait parler en publique. C'était plus fort qu'elle, elle n'aimait pas les regards appuyer sur elle, cela avait toujours tendance à la gêné...Comme maintenant d'ailleurs.

"Excuse moi..."


Dit-elle à Spencer avant de se tourner vers Tahanie qui ne se trouvait pas très loin d'eux, assez près pour pouvoir entendre les murmures que Spencer et elle s'échangeait depuis leur "retrouvailles". Rougissante à vu d'oeil et sentant son coeur battre à tout rompre maintenant qu'elle était face à cette fille, elle eu la sensation que ces jambes allaient littéralement la laisser tomber. Elle se sentait toujours ainsi dans ce genre de situation: c'est a dire, prendre sa propre défense...

"Bonsoir...Excusez moi mais...Euh..."


Allez Julie, tu peux le faire...

"Je m'appelle Julie Hood..."

Prenant alors son courage à deux mains, Julie demanda avec toute la gentillesse qui lui était propre:

"Pourrais-je savoir pourquoi vous...Me fixer ainsi... ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bliss Anderson

avatar

Messages : 330
Date d'inscription : 19/07/2010
Age : 30

Feuille de personnage
Côté coeur: Je n'y crois plus ...
Liens personnages:
Rumeurs:

MessageSujet: Re: Fête [ Pour les agents du FBI & leur famille ]   Ven 19 Nov - 6:08

    { Comme je l'ai dit, j'essais d'écrire à la troisième personne, pour voir si j'aime mieux comme ça où à la première personne. Bref ! ^.^}

    Après avoir parlé avec la nouvelle mère de Rachel - elle avait aussi passé un peu de temps à s'amuser avec la petite - et lui avoir donner son numéro de téléphone, elle s'éloigna, observant les autre parlé de tout et de rien. Il fallait la distraire, sinon elle se perdrait dans ses pensées et elle n'aurait envie que d'une chose ; s'injecter dans ses veines ce produit si horrible. Secouant la tête, elle marcha vers le buffet, prenant une autre flute de champagne. Se saouler ici n'était pas une bonne idée, mais elle devait se changer les idées. Ou du moins, ne penser à rien. Pour le moment, s'était ce qui lui semblait la meilleure solution. Elle croisa sa main gauche - celle qui était bandé à cause d'un petit accident arrivé la veille - contre son ventre et bu une assez bonne gorgée du champagne qui chatouillait ses papilles. Son gloss transparent laissait des marques sur la flute en verre qu'elle agitait doucement. Elle était fascinée par les petites bulles remontant à la surface de ce doux alcool. Cette petite observation la fit sourire, étrangement. Elle releva la tête et regarda les gens autour d'elle. Elle aperçut Spencer en compagnie d'une jeune femme des plus charmantes. À voir comment ils agissaient ensemble, il était clair qu'il y avait quelque chose entre eux. Le petite sourire qu'elle avait s'agrandit à cette pensée. Ils étaient mignon ensemble. Ses yeux se posèrent sur la jeune femme en question, et elle la détailla : De beaux cheveux auburn, de magnifiques yeux bleus, une peau blanche impeccable. Bref, elle était vraiment jolie et avait l'air fort sympathique. À dire vrai, elle lui rappelait quelqu'un qu'elle avait connu à Vegas, mais elle n'arrivait pas à se souvenir de qui exactement. Bliss aurait bien aimé leur parler, mais ils semblaient si heureux de se voir qu'elle n'osait pas les déranger. Se tournant face au buffet, elle prit une fraise au chocolat et la mangea rapidement. Elle devait l'avouer, les fraises, elle adorait. Soudain, elle entendit la voix de l'homme qui lui avait fait du charme plus tôt. Serrant les dents, elle se retourna et fronça les sourcils. L'air glacial qu'elle affichait n'était pas dans ses habitudes, sauf que cet homme l'avait ennuyé et dérangé pendant une bonne partit de la soirée. L'homme comprit à son air qu'il devrait la laisser tranquille, et s'est en soupirant qu'elle retourna à ces activités, c'est à dire observer toute ces choses sur la longue table devant elle. Ses traits reprirent l'apparence douce qu'ils avaient à l'habitude, et elle commença à détailler les aliments. Quelques boucles tombèrent devant ses yeux brun chocolat, alors qu'elle regardait les macarons de toute les couleurs dans ce grand plat. Ces choses si mignonnes avaient l'air délicieusement bonnes. La tentation la dévorant, elle finit par craquer et en prit un de couleur rose. Elle le mangeait lentement, comme si elle voulait profiter de chaque bouchées. Elle restait là, seule, alors que les autres avaient l'air de bien s'amuser. Elle se mordit la lèvre et finit cul sec le reste de son champagne. Et elle remplit à nouveau sa flute pour ensuite s'éloigner lentement des masses de gens et de finalement trouver un petit coin tranquille, près de l'étang artificiel du parc.

    S'assoyant par terre, elle observa l'endroit calme et paisible. Une petite bourrasque de vent la fit frissonner, annonçant de plus en plus l'arrivé de l'hiver. La saison préféré de Bliss. Elle fêterait bientôt ses 23 ans, seule, devant un gâteau au fromage - son gâteau préféré - acheté et quelques bougies allumées pour faire joli. La solitude était la pire chose au monde, et la jeune asiatique vivait ça tous les jours de sa vie. Étais-ce seulement une impression ? Depuis qu'elle avait emménagé ici, elle n'avait pas vraiment d'amis, sauf Spencer et la petite Rachelle. Elle avait rencontré bien des gens, mais qu'une seule fois. Sa stupidité lui avait servit à faire de nouvelles rencontres. Elle avait rencontré Edward Windel en le heurtant au restaurant où elle travaillait. Elle avait fait connaissance avec Natasha Williams dans les toilettes de la BAU, là où elles s'étaient pratiquement épaulées mutuellement. Il y avait aussi Kyuzuke, qui l'avait pratiquement frappé avec sa voiture dans la rue. Il fallait croire qu'elle était trop gaffeuse. Allongeant ses jambes, elle pus sentir l'herbe froide sur sa peau, qui la chatouillait, avant d'être installé assez confortablement - dans la mesure où on peu être installé confortablement en robe -. Elle avait l'air d'une petite enfant, assise par terre, un petit sourire aux lèvres. Combien avais-t-elle bu de flutes de champagne déjà ? Trois ? Peut-être quatre ... Elle ne les avait pas compté. Mais, au moins, elle ne pensait plus à retourner chez elle et à s'injecter ce ''poison'' dans les veines. Elle n'était pas saoule, par encore. Elle avait bu juste assez d'alcool pour ne pas se soucier de ses problèmes. Sauf que ce n'était pas si simple ... Si elle pensait à autre chose, elle était sauvé. Si elle ne faisait rien, automatiquement, le noirceur la souillait petit à petit. Et comme rien ici ne la distrayait, elle perdit ce sourire de petite fille. Les paroles d'une chanson japonaise lui revinrent en tête à cet instant précis.


    « Zeijaku na ishiki wo hagare
    Yukkuri to ashioto wo tatezu ni
    Hai ni nari konagona ni chiru
    Soredake... Soredake...
    Without a trace »



    Elle avait pratiquement chuchoté ces mots poignants. Une boule se forma dans la gorge de la jeune femme, alors qu'elle dégageait son visage des quelques boucles brunes qui lui tombaient devant les yeux. « Tu écorches ta fragile conscience, tu marches lentement sans que le bruit de tes pas ne résonne. Tu deviens cendres, puis tu te disperses en petits morceaux, et tout cela, tout cela sans laisser de trace... », disait les paroles de cette chanson. Elle ramena ses jambes près d'elle, fixant une feuille morte. Une larme perla sur le coin de son oeil, une seule, qui coula doucement sur sa joue rose et vint terminer sa course dans son cou. Seule, elle l'était. Tout son être demandait de l'aide, sauf sa voix. Jouant avec la clé ancienne de son long pendentif, elle se mordit la lèvre. Elle n'aurait pas dut s'éloigner trop de la fête. Elle se leva lentement, se pencha pour prendre sa flûte de champagne et enleva d'une main les brindilles d'herbe collées à sa robe. D'un pas lent, elle pointa à nouveau son nez. L'ambiance n'avait pas changé, sauf peut-être le moral de Bliss.


    (Paroles chanson ; The GazettE ~ Without a Trace)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyuzuke Takeda

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 17/08/2010

Feuille de personnage
Côté coeur: Qui pourrait aimer un monstre ?
Liens personnages:
Rumeurs:

MessageSujet: Re: Fête [ Pour les agents du FBI & leur famille ]   Ven 19 Nov - 17:09

Où se trouvait l'agent de liaison et de communication de la Team 2 ? Il n'était pas encore présent en effet et le lieu où il se trouvait n'intéresserait personne...Enfin peut-être que si mais actuellement il valait mieux pour Kyuzuke. C'est une voiture qui se gara non loin qui annonçait son arrivée. Habillé sur son trente et un bien à lui ( les pin's sur son costume et l'épingle à nourrice sur sa cravate donnait quelque chose d'assez original ) il se dirigeait vers le buffet directement: Il mourrait toujours de faim après un effort quelconque. Attrapant le premier truc mangeable qui lui passa sous la main, il remarqua alors la présence de Bliss Anderson. La jeune femme qui avait retardé ses projets de 24 heures et qui au final était aussi la raison de son retard actuel. Esquissant un sourire, il s'approcha.

Il n'était pas difficile de remarquer que le champagne lui avait monter à la tête. Ses joues étaient légèrement teintée de rose et son regard en disait déjà bien long. C'est d'une main agile que l'agent de liaison attrapa le verre de la demoiselle pour le reposer sur la table.


"Il ne faut jamais abuser des petites bulles"

Dit-il d'un ton légèrement amusé avant d'observer Bliss. Et oui, surprise, il travaillait lui aussi au B.A.U., il ne lui avait délibérément rien dit la veille lorsqu'il avait faillit la heurter avec sa voiture. Un petit clin d'oeil malicieux et il lui tendit tout simplement la main.

"Votre main va-t-elle mieux ?"

S'inquiétait-il réellement ? Personne n'aurait su le dire, il avait beau travailler avec des profiler, il savait parfaitement comment réagir, comment se montrer en public, la seule chose qu'on pouvait soupçonner c'était son côté légèrement manipulateur mais au final, qui ne l'était pas un peu dans ce métier ?

Il aida Bliss à se relever, l'attirant plus au milieu de la petite fête...Une chanson avait démarrer.


"Dansons, ça vous changera un peu les idées"

D'accord, ils étaient les seuls au milieu de tous à se mettre à danser, d'accord ça pouvait paraître ridicule mais au final Kyuzuke était le genre de personne qui ne connaissait rien à rien au ridicule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natasha Williams
Fondatrices des Tueurs et Profileurs ;)
avatar

Messages : 853
Date d'inscription : 06/03/2010
Age : 34
Localisation : Quantico ; Brooklyn

Feuille de personnage
Côté coeur: Aaron Hotchner
Liens personnages:
Rumeurs:

MessageSujet: Re: Fête [ Pour les agents du FBI & leur famille ]   Sam 20 Nov - 0:11

L'air ne passait plus dans ses poumons. Ou du moins, pas en assez grande quantité pour qu'elle puisse respirer correctement. C'était l'impression qu'avait Natasha maintenant qu'elle était plaquée contre l'arbre, le corps d'Edward pratiquement collé contre le sien. Elle avait, d'un côté, le sentiment de revivre ses pires cauchemars ; chacune de ses rencontres avec Tyler. Mais ce n'était pas Ethan, et elle le savait. C'était sans doute pour cette raison qu'elle parvint à ne pas céder à la panique. D'un autre côté, le nez d'Edward venant taquiner le sien, leurs lèvres se frôlant, lui l'emprisonnant, sa respiration saccadée. Elle restait droite, ne bougeant pas. Resister contre la tentation qu'était Edward. Elle devait le faire. Il avait vu juste ; au fond d'elle, elle était toujours attachée à lui. Trop, même, pour que ce soit innocent.

Elle ferma les yeux un court instant, se retint de justesse de déposer ses lèvres sur celles de son ex-petit ami. Lorsqu'elle rouvrit les paupières, son regard était suppliant et son désire ne s'était, à son plus grand damn, pas atténué. D'ailleurs, si elle ne s'enfuiait pas très vite, elle risquait de céder à ses pulsions. Et elle préférait ne pas penser aux conséquences.

Il n'y aura rien, Edward. Parce qu'il n'y a rien qui doit se passer, tu le sais comme moi. On sait tous les deux ce que ça a donné nous deux, ça ne changera pas maintenant.

Cet aveu semblait lui fendre le coeur, et elle tenta, tant bien que mal, de ne plus penser à lui, de tourner comme la page, comme elle avait si bien réussi jusqu'à présent. Jusqu'à ce que leurs chemins se croisent à nouveau.

_________________



« The greatest thing you'll ever learn, it's just to love and be loved in return » ▬ Moulin Rouge

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bliss Anderson

avatar

Messages : 330
Date d'inscription : 19/07/2010
Age : 30

Feuille de personnage
Côté coeur: Je n'y crois plus ...
Liens personnages:
Rumeurs:

MessageSujet: Re: Fête [ Pour les agents du FBI & leur famille ]   Sam 20 Nov - 6:01

    Voyon, l'alcool pouvais-t-elle lui avoir monter à la tête ? Il était vrai qu'elle avait bu quelques flûtes de champagne, mais rien pour la rendre saoule. Seulement, elle devait trouver un sujet - n'importe lequel - pour la distraire des pensées noires qui commençaient à envahir son esprit. Vite, vite. Dans sa tête, tout était flou, elle était pratiquement perdu. Elle cherchait une chanson qui la divertirait, la jeune femme ayant l'oreille musicale. Elle avait toujours été plus que talentueuse au piano, jouait de la guitare sèche, et avait une voix étonnement puissante pour une asiatique. La musique faisait partit de sa vie, il ne fallait pas le nier. Pour se calmer ou faire partir son stress, elle chantait souvent, dans sa tête, des chansons. Elle se souvenait de chaque sons, notes, paroles. Si elle avait été aussi doué dans ses études - malgré qu'elle ai été une élève modèle - qu'en musique, elle aurait facilement pus avoir les meilleures notes de l'école où elle avait fait ses études. Soudain, les airs d'une chanson typiquement burlesque (Big Spender) se mirent à jouer dans sa tête. Elle se concentra pour bien imaginer chaque note, chaque partie de la chanson, comme si elle jouait réellement dans le parc. Sauf qu'en fait, l'ambiance n'était pas à la danse ici. Loin de là. Il y avait bien de la musique, mais les gens présents préféraient parler travail. Ce travail qui les suivaient chaque seconde de leur vie. Enfin, elle avait les idées claires. Elle ne pensait plus qu'à la musique, ou à son vernis bleu nuit qui commençais légèrement à s'écailler, surement à cause de cette manie qu'elle avait d'enlever le vernis sur ses ongles après une journée entière. S'était, entre autre, pour ça qu'elle peignait ses ongles d'une couleur différente chaque soir. Ce qui était une bonne occupation en temps d'insomnie profonde. La jeune femme était tellement absorbée par ses ongles qu'elle sursauta en voyant sa flûte de champagne s'envoler de ses mains. Elle cru d'abords que s'était l'homme qui l'avait draguée deux fois dans la soirée. Elle fronça les sourcils.

    « Vous n'avez donc pas compris que je n'avais pas envie de vous parl... »

    Elle arrêta sa phrase au moment où elle se tourna pour finalement, réaliser que ce n'était nul autre que Kyuzuke. L'homme qui l'avait pratiquement frappé avec sa voiture la veille. Elle fut surprise de le voir à cette fête. N'étais-t-elle pas réservé aux agents de la BAU et du F.B.I ? Ne pouvant penser à plus de trois chose en même temps (son vernis à ongle, la chanson qu'elle ''écoutait'' dans sa tête ainsi que la flûte de champagne que l'asiatique lui avait enlever des mains), elle mis sur en veille la chanson qui jouait doucement dans sa tête. Elle était bête, il faisait surement partit du F.B.I s'il était ici. Elle haussa un sourcil quand Kyuzuke lui dit qu'il ne fallait jamais abuser des petites bulles. Oui ... Il avait bien raison. Surtout devant des collègues de travail. Elle allait tendre la main pour reprendre la flûte, mais se ravisa au dernier moment.


    « Je suis désolé, je croyais que s'était quelqu'un d'autre. »

    À quoi bon se saouler ici ? Elle pourrait le faire chez elle une fois rentré. Pour oublier, ne serais-ce qu'une nuit. Et puis, elle pouvait se lever un peu plus tard demain. Elle soupira, passant une main dans les boucles brunes qui lui tombaient sans cesse devant les yeux et fit un petit sourire. Si elle n'avait pas eu le rose aux joues, on aurait pus remarquer qu'elle avait rougie au clin d'oeil malicieux que Kyuzuke venait de lui faire. Elle fixa un moment ses piercings, impressionnée. Bliss n'aurait jamais eu le courage de se faire percer autant de fois, malgré son petit intérêt pour ces choses qui trouaient la peau pour la vie - ou presque -. La peur des aiguilles l'avait empêcher de se faire percer, sauf aux oreilles. Elle était sure que sous les habits de l'asiatique se trouvait des tatouages. Il avait le genre, il avait la classe. Elle porta son ongle à sa bouche, et commença à le mordre doucement - autre tic nerveux qu'elle avait -. Elle observa la main qu'il lui tendait, ne sachant que faire. Lui tendre la sienne ou pas ? « Votre main va-t-elle mieux ? », lui demandas-t-il. Doucement, la jeune femme hocha la tête en signe de oui. Son poignet de la faisait plus autant souffrir, malgré une petite douleur encore présente. Rien de bien grave, mais elle ne devait pas porter de charge trop lourde - son patron, au restaurant, lui avait fait une scène comme quoi elle ne fournirait qu'à moitié et que, pour chanter, un bandage au poignet n'était pas des plus attirants. Dommage, dans la vie il arrivait des choses bien étranges.

    « Ça va mieux, elle me fait encore un peu mal et à causé la colère de mon patron au restaurant, mais je survis. » Dit-elle, rigolant un peu de son rire de petite fille.

    Elle glissa lentement sa main dans cette de Kyuzuke, avant de le suivre au milieu de la petite fête. Une chanson venait de démarrer. Il lui dit, d'un ton parfaitement sympathique un simple « Dansons, ça vous changera un peu les idées.». Elle lui rendit son sourire et se mis à danser avec lui. Le regard des autre sur elle la mettait un peu mal à l'aise, elle qui n'avait pratiquement aucune confiance en elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Windel

avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 23/06/2010
Localisation : Là où il le faut ...

Feuille de personnage
Côté coeur: Célibataire volage
Liens personnages:
Rumeurs:

MessageSujet: Re: Fête [ Pour les agents du FBI & leur famille ]   Sam 20 Nov - 19:42

Elle avait tord, tord sur toute la ligne. Deux ans auparavant, Edward s'était battu pour entrer en possession de la promotion qu'il détenait désormais. En deux ans, beaucoup de choses avaient changées. Et à en juger de l'attitude de Natasha, prête à sombrer dans les bras de son ancien amant, elle ne pensait pas ce qu'elle disait. Peut-être craignait-elle Aaron ? Ce qui était sûr, c'était son manque de sincérité. Il était évident qu'elle ne pensait pas un mot de ce qu'elle venait d'affirmer. Elle n'aurait pas du mentir, Edward détestant cette attitude premièrement, et, de plus, cela n'allait que l'inciter à chercher à la reconquérir, elle aurait pourtant du s'en douter. Abandonner, c'était une chose qu'Edward n'allait jamais faire, c'était hors de ses principes, tout simplement. Il avait une emprise sur Natasha, il était le vainqueur de cette recherche d'un amour passé, car la jeune femme avait succombé.

" Tu ne penses pas un mot de ce que tu dis, tu le sais. Je ne laisserai pas tomber, tu me connais. "

C'était peut-être la première fois que Natasha pouvait entendre une voix aussi froide, glaciale même, et apercevoir un regard aussi ténébreux, semblables à deux gouffres dans lequel les perdants seraient près d'y plonger. S'écartant de Natasha, laissant ainsi de côté l'emprise qu'il avait sur elle, il fit quelques pas, prêt à rejoindre la fête sans le moindre enchantement. Seulement, il fit volte-face, et se retrouva une nouvelle fois et en quelques secondes devant la belle blonde et, déposant un baiser sur ses lèvres, il se sentait revenir deux ans en arrière.

Les lèvres jointes de force à celles de Natasha, Edward goûtait à ce plaisir si fort qu'il avait tant adoré. Il ne put prolonger ce qu'il venait d'offrir à la jeune femme en panique, craintif de voir ce baiser rejeté. Il acheva donc ce moment délicieux, détachant ses lèvres douces de celles de Natasha, laissant s'envoler ainsi le doux arôme des souvenirs passés. Sans un mot de plus, le profiler retourna aux festivités et c'est avec un grand sourire loin d'être sincère qu'il se joignit à nouveau au groupe de profilers. Il affichait une mine radieuse, comme si rien ne s'était passé. Il était doué pour cela, très doué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natasha Williams
Fondatrices des Tueurs et Profileurs ;)
avatar

Messages : 853
Date d'inscription : 06/03/2010
Age : 34
Localisation : Quantico ; Brooklyn

Feuille de personnage
Côté coeur: Aaron Hotchner
Liens personnages:
Rumeurs:

MessageSujet: Re: Fête [ Pour les agents du FBI & leur famille ]   Dim 21 Nov - 21:51

Les battements de son coeur ne se calmant pas, Natasha se souvint de ce qu'elle avait dit à Edward lors de leurs retrouvailles ; qu'il obtenait toujours ce qu'il voulait. Et elle le connaissait assez pour savoir qu'il n'abandonnait jamais. C'était d'ailleurs pour cette raison qu'elle s'était souvent amusée à lui faire remarquer que c'était une qualité qui aurait pu lui permettre une brillante carrière dans le journalisme. Ou le droit. En revanche, cette attitude glaciale, elle ne lui connaissait pas. Certes, elle savait qu'il pouvait parfois être froid, et c'était sans doute pour cela que ses subalternes lui étaient si respectueux, mais jusqu'à présent, elle n'en n'avait jamais été témoin, et devait avouer que ce regard dénudé de toute chaleur - si ça lui créait un côté séduisant - faisait froid dans le dos.

Comme s'il voulait lui montrer qu'elle avait tord, en pensant qu'il n'abandonnerait jamais, il s'éloigna. Elle resta interdite quelques secondes quant à son soudain renoncement qui ne fut que de très courte durée ; en effet, elle n'eut même pas le temps de pousser un soupire de soulagement que déjà, il était de nouveau contre elle. Mais, cette fois-ci, leurs lèvres étaient scellées en un baiser. Trop surprise pour avoir le réflexe de le repousser, elle se surpris à apprécier la douceur des lèvres de son ancien amant, la chaleur de son corps qu'elle savait musclé contre le sien, l'odeur de son parfum. Et puis, plus rien. C'était comme si un vent venait de s'écraser contre elle. Edward avait fait demi-tour, et avait déjà rejoint les profilers. Leur baiser n'avait pas duré une minute. Tout juste une poignée de secondes.

Natasha ne bougea pas durant cinq, ou quinze, minutes. Elle essayait de comprendre cet artifice de sentiments contradictoires qui avait littéralement explosé alors qu'ils s'embrassaient. En vain. La répo,se lui échappait, filait entre ses doigts. Une fois plus ou moins remise de ses émotions, la jeune femme blonde se décolla de l'arbre contre lequel Edward l'avait plaqué à deux reprises, et, d'un pas incertain, retourna voir ses collègues et amis. Au dernier moment, elle bifurqua et se rendit vers le buffet ; elle avait besoin d'un café. Tant pis si elle n'en n'avait pas le droit, mais elle devait boire ce nectar si précieux à ses yeux pour enlever le goût amer de la trahison qu'elle avait sur les lèvres et apaiser, l'espace d'un instant, le poids qui venait de s'abattre sur ses épaules.

_________________



« The greatest thing you'll ever learn, it's just to love and be loved in return » ▬ Moulin Rouge

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fête [ Pour les agents du FBI & leur famille ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fête [ Pour les agents du FBI & leur famille ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» Idée pour les agents libres futur....(simple idée)
» On n’a pas le même sang, ni la même histoire, mais pour moi, tu fais partie de ma famille.
» Istwa Freddy Mazourka bizismann pro-lavalas an ekstradisyon Brezil pou Etazini
» Agents Libres 2012-2013
» Agents libres 2015-2016

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Criminal Minds :: 
Quantico
 :: 
Parc
-
Sauter vers: