RPG Criminal Minds

Venez incarner un profiler, un tueur en série ou une victime de la célèbre série Esprits Criminels (Criminal Minds)
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 " Un amant exceptionnel ne peut faire qu'un mauvais mari "

Aller en bas 
AuteurMessage
Edward Windel

avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 23/06/2010
Localisation : Là où il le faut ...

Feuille de personnage
Côté coeur: Célibataire volage
Liens personnages:
Rumeurs:

MessageSujet: " Un amant exceptionnel ne peut faire qu'un mauvais mari "   Dim 26 Sep - 22:12

Sortant de son club de musculation où il aimait passer quelques heures dans la semaine afin de penser à autre chose qu'à ses dossiers et diverses enquêtes, Edward constata non sans surprise que la chaleur était au rendez-vous en cet après-midi ensoleillé. Vêtu d'une chemise noire légèrement ouverte sur le dessus, d'un jean foncé et de chaussures en cuir noires, le profiler appréciait ce temps fort agréable. Ses lunettes de soleil fortunées devant ses yeux sombres, il était de bonne humeur, chose rare. Il ne travaillait pas aujourd'hui, et comptait bien en profiter, même s'il avait du mal à effacer de son esprit ce surmenage trop envahissant qui commençait sérieusement à lui taper sur les nerfs et à rendre son humeur de plus en plus maussade. Mais Edward avait un moyen bien à lui d'échapper à cet énervement : le shopping. Tel une femme, Edward adorait passer des heures en ville où il dévalisait de nombreuses boutiques de luxe. D'ailleurs, une bonne heure après avoir quitté son club de sport, Edward se retrouvait chargé de deux sacs. Il prit d'ailleurs soin de laisser les marques des boutiques bien en évidence. Le profiler était superficiel et beaucoup trop attaché à l'argent, mais après tout, il ne s'en cachait pas. Pourquoi l'aurait-il fait d'ailleurs ?

Son Iphone dans une main, Edward ne pouvait s'empêcher de jeter un bref coup d'oeil sur quelques dossiers enregistrés. Mais cela ne dura que quelques secondes, il voulait profiter de ce petit moment bien à lui. Ces instants étaient beaucoup trop rares désormais. Une ravissante apparition vint d'ailleurs conforter le profiler sur l'idée que cette journée était loin d'être mauvaise. Une chevelure blonde observait à quelques mètres la devanture d'un magasin. Edward aurait reconnu cette coiffure parmi des dizaines. C'était des cheveux qu'il avait longtemps admiré, longtemps caressé. Il avait pendant un long moment apprécié leur parfum, leur grâce et leur luminosité. Quant au corps de l'individu, il dégageait également une foule de souvenirs. Un corps sublime qui s'était bien souvent frotté à celui d'Edward. Un corps qu'il avait longuement étreint de ses bras, qu'il avait savouré mille fois et qu'il avait découvert à chaque instant. C'était Natasha.

Un hiver rude. Edward s'était rendu à une conférence où le FBI exposait de nouvelles méthodes de recrutement. Conférence ennuyeuse, d'ailleurs. Parcourant la salle de son regard, ce dernier s'était arrêté sur cette même chevelure dorée qui n'avait pas changé et qui dégageait toujours autant de volupté. Edward savait qu'il ne reverrait pas cette femme, sauf s'il se décidait à aller lui adresser la parole. Ce qu'il fit. Ils parlèrent durant toute la conférence, oubliant presque le lieu où ils se trouvaient et pourquoi ils étaient assis là, côte à côte. Les chaises inconfortables étaient très proches en raison de la foule. Dès les premices de leur rencontre, Edward avait aimé l'odeur de cette si belle apparition, son sourire, son rire, son regard, sa voix, tout. Fin de la conférence : le profiler avait ramené sa nouvelle connaissance à sa voiture, osa lui tendre sa carte personnelle. Les jours passèrent jusqu'à ce fameux coup de téléphone. Depuis, les deux bellâtres se retrouvaient au café, dans les rues, puis, au fil du temps, à leur domicile respectif. Et cette soirée arriva, qu'Edward n'allait jamais oublier, cette soirée où les deux corps brûlant de désir s'étaient offerts l'un à l'autre, cette soirée où Edward comprit que la flèche de Cupidon était sur le point de s'abattre sur lui. Ce n'était pas qu'une simple histoire d'une nuit, contrairement à ce qu'aurait pu penser Edward aux premiers abords. Deux ans. Deux ans où cette idylle parfaite fleurissait de jour en jour. Mais le travail, les enquêtes, le surmenage, la peur de l'engagement peut-être... Le Destin en avait décidé autrement. Ils pouvaient se croiser, mais pas se rencontrer. C'était fini.

Oublier, le profiler n'avait pas pu. Lorsque Natasha lui souria pour la première fois, Edward avait compris qu'il ne passerait pas ses prochaines nuits seul. Puis il l'avait aimé, lui qui n'avait que trop rarement aimé. Il l'avait adoré. Désormais, il n'avait plus la moindre nouvelle. Il savait qu'elle travaillait également à la BAU, mais ne l'avait jamais aperçu, et avait alors cru qu'elle avait été affectée dans une autre ville.

Au milieu de la rue où la foule se précipitait, Edward osa, comme il avait osé quelques années plus tôt à une certaine conférence. Il s'approcha d'elle, et son reflet apparût dans la vitrine que contemplait Natasha. Un large sourire aux lèvres, Edward approcha sa bouche de l'oreille de son amante perdue. Une voix froide mais non sans un certain érotisme et une grande aisance vint troubler la jeune femme.

" Bonjour Natasha. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natasha Williams
Fondatrices des Tueurs et Profileurs ;)
avatar

Messages : 853
Date d'inscription : 06/03/2010
Age : 35
Localisation : Quantico ; Brooklyn

Feuille de personnage
Côté coeur: Aaron Hotchner
Liens personnages:
Rumeurs:

MessageSujet: Re: " Un amant exceptionnel ne peut faire qu'un mauvais mari "   Ven 1 Oct - 23:49

Natasha était en congé. Maladie. Se remettre de ce qui s'était passé à Brooklyn. S'il elle pourrait, un jour, s'en remettre, cela va de soit. Donc, Natasha était en congé, et, ne supportant plus l'idée de rester enfermée, elle avait décidé de sortir, prendre l'air, et, pourquoi pas, faire quelques magasins. Enfin, faire était un bien grand mot ; elle passait devant les vitrines, regardait attentivement, entrait parfois dans la boutique et déambulait dans les rayons. Elle n'achetait pas. Pas cette fois-ci. A vrai dire, elle était trop préoccupée pour acheter quoique ce soit, et encore moins des vêtements ! C'était étrange ; en présence d'Abigail, elle pouvait dépenser son argent sans aucun problèmes, mais seule... La jeune femme n'aimait pas. Elle-même ne savait pas pourquoi, et elle ne comprenait pas non plus.

Elle marchait lentement, observait tout ce qui l'entourait, comme si elle redécouvrait le monde. Mais sans intérêt particulier. Comme le temps était bon et doux, elle avait enfilé un top noir et un jean ; elle s'habillait simplement, lorsqu'elle n'était pas au travail. Son sac à main tenu à bout de bras, une bouteille d'eau dans la main pour se déshydrater de temps à autre, elle s'était arrêté devant une vitrine. Ses yeux gris survolèrent tous les articles qu'ils pouvaient voir ou apercevoir, et elle retint un juron en voyant les prix. Etait-ce elle qui devenait radine, ou bien tout devenait beaucoup plus cher ? Elle ne s'en formalisa pas, cependant, et continua d'admirer la robe de soirée rouge qui habillait un mannequin. Les robes et Natasha n'avaient jamais fais un, pourtant, elles lui allaient bien. Du moins, c'était ce que tout le monde lui disait.

Une salutation lancée sur un ton suave tout près de son oreille lui fit une frayeur et elle se retourna d'un geste brusque vers la personne qui l'interpelait ainsi. Le temps que son coeur reprenne un rythme normal, elle posa son regard de métal sur... Edward Windel. Bien sûr. Cela semblait évident et logique ; qui d'autre pouvait oser venir lui sursurer à l'oreille, qui d'autre avait cette voix ? Elle prit le temps de le détailler. Il n'avait pas changé.

Edward, laissa-t-elle tomber sur un ton qu'elle voulait neutre.

Elle n'ajouta rien. Pas dans l'immédiat du moins. Les souvenirs la bombardaient sans l'épargner un instant ; la rencontre durant la conférence, les premières sorties, les projets qu'elle avait envisagé avec lui, un avenir qu'elle aurait aimé construire avec lui, les soirées dans ses bras, les baisers échangés. C'était récent. Peut-être trop, car Natasha sentait encore son délicieux parfum, se rappelait de son souffle qui parcourait sa nuque sensuellement. Un frisson la parcourut et elle n'aurait sut dire la raison.

Ca fait longtemps...

Banale, simple, et stupide. De quoi faire rire Edward en voyant qu'il parvenait à la mettre assez mal à l'aise. Et que son ton suave la déstabilisait.

_________________



« The greatest thing you'll ever learn, it's just to love and be loved in return » ▬ Moulin Rouge

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Windel

avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 23/06/2010
Localisation : Là où il le faut ...

Feuille de personnage
Côté coeur: Célibataire volage
Liens personnages:
Rumeurs:

MessageSujet: Re: " Un amant exceptionnel ne peut faire qu'un mauvais mari "   Sam 9 Oct - 20:02

C'est un petit rire qui fut émis par Edward en guise de réponse, amusé de l'attitude perturbée de son ancien amour. Il masqua avec talent son émotion à l'écoute de la voix de Natasha, voix qu'il avait su adorer. Elle était toujours aussi belle, ravissante, malgré une tenue simple. C'était son charme naturel, un peu comme Edward qui n'avait pas à se forcer pour dégager tout son potentiel esthétique. Ne pouvant rester face à elle à sourire de la sorte, Edward se pencha près d'elle afin de lui faire la bise avec une douceur déstabilisante. Ses joues frôlant les siennes, l'odeur de ses cheveux plus proche que jamais de ses narines, une main douce posée sur l'épaule de la jeune femme, il vivait de nouveau ce qu'il avait vécu auparavant, ces moments de complicité forts et précieux. Les deux anciens amants ne savaient quoi se dire, peut-être trop surpris par l'apparition soudaine de la personne qu'ils avaient aimés. Mais Edward n'étant pas de ceux qui dévoilent leurs émotions, il conserva son sourire, sa mine posée, et s'adressa à Natasha.

" Longtemps, oui. Un peu trop d'ailleurs. "

De sa voix froide et malgré un large sourire, Edward laissait sous-entendre à Natasha que le silence qu'elle lui avait imposé après leur rupture ne l'avait que trop peu enchanté. Pas de message, pas de lettre, pas de coup de téléphone, rien. Pas le moindre signe de vie. Il n'avait pas insisté, n'étant pas du genre à implorer autrui. Il avait beaucoup trop de fierté pour se rabaisser à ce genre de pratique. Mais il n'étais pas là pour lui repprocher quoique ce soit et préféra adopter un ton plus jovial.

" Tu es ravissante. Je ne te croyais pas toujours présente à la BAU... Nous sommes donc collègues. "

Toujours aussi souriant, Edward commençait à follement s'amuser. Avec sa dernière phrase, il faisait comprendre à Natasha qu'elle ne pourrait plus l'éviter désormais et qu'elle risquerait de le croiser chaque jour. Edward était comme ca, il aimait jouer avec autrui. Dans son esprit, il savait qu'il tenterait de reconquérir Natasha, sachant pertinement qu'il lui faudrait du temps et de la patience afin de ne pas se faire mal voir par l'agent Hotchner qui n'apprécierait sûrement pas la vision de tentatives de drague. Le profiler devrait alors user de tout son talent pour obtenir ce qu'il veut, en passant par la discrétion et d'autres recettes dont lui seul avait le secret. Apercevant une terrasse de café à deux pas du magasin devant lequel ils se trouvaient, Edward proposa à la jeune femme d'aller s'y installer. Il n'allait pas passer à côté d'une si formidable occasion, ca non !


[HRP : désolé du retard =/ J'avais une semaine chargée ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natasha Williams
Fondatrices des Tueurs et Profileurs ;)
avatar

Messages : 853
Date d'inscription : 06/03/2010
Age : 35
Localisation : Quantico ; Brooklyn

Feuille de personnage
Côté coeur: Aaron Hotchner
Liens personnages:
Rumeurs:

MessageSujet: Re: " Un amant exceptionnel ne peut faire qu'un mauvais mari "   Sam 9 Oct - 21:51

[HRP : T'inquiète pas Wink De toute façon, je suis là que les week-end donc je ne réponds pas toujours tout de suite aussi ^^ ]

Troublée. Voilà le mot qui définirai probablement le mieux l'état dans lequel se trouvait Natasha en cet instant précis, devant celui qui avait été, durant deux longues et merveilleuses années, l'homme de sa vie. Elle ne savait pas pourquoi elle avait senti ses joues prendre une teinte rosée et la température monter de quelques degré en sentant les douces lèvres d'Edward se poser contre sa peau, pas plus qu'elle ne parvenait à contrôler les battements de son coeur un peu trop précipités à son goût. Elle n'avait plus penser à lui depuis des mois, plus précisément, depuis leur rupture, et jamais elle n'avait ressenti le moindre manque. Alors pourquoi avait-elle ce drôle de sentiment qui était venu, d'un coup, s'abattre sur elle ? Ce poid qui lui pesait sur le coeur ? Cette culpabilité de l'avoir évité, fuit ?

Elle tenta un sourire, ne fut pas certaine qu'il parvenait à cacher son trouble, et remercia faiblement son ancien compagnon pour le compliment.

Oui, c'est vrai. Peut-être aurons-nous, un jour, l'occasion de travailler ensemble.

Elle émettait cette hypothèse sans savoir si elle était emballée par cette perspective. Travailler à la fois avec son ex et son amour était-ce une bonne idée ? C'était peu probable. Hochant légèrement la tête, elle suivit Edward vers la terrasse sans le lâcher des yeux. Non, il n'avait pas changé. Son charme et son charisme avait toujours autant d'effet sur elle, qu'elle le veuille ou non. Ils prirent place autour d'une table, et, attendant qu'un garçon vienne prendre leur éventuelle commande, Natasha faisait force pour ne pas se laisser submerger par trop de souvenirs qui pourraient la trahir.

J'ai appris que tu avais été nommé chef d'équipe. Mes félicitations. Bien que je ne sois pas très surprise ; tu as toujours su diriger et avoir ce que tu désirais.

Malgré elle, le ton qu'elle avait employé avait été sec. La jeune femme rancunière qu'elle était acceptait difficilement qu'ils aient rompu à cause de leur carrière respective. Aucun d'eux n'étant prêt à trop risquer pour une histoire d'amour. C'était en partie pour ça qu'elle avait rompu tout contact ; parce qu'elle l'avait aimé, qu'elle s'était donnée à lui alors qu'elle avait beaucoup de mal à cause de son viol, qu'il l'avait fait rêver, qu'elle avait nourrit des projets à ses côtés, et que tout était parti en poussière, presque trop soudainement. C'était peut-être mieux ainsi. Natasha s'insulta intérieurement ; c'était mieux ainsi. Sans cela, elle ne vivrait pas avec Aaron, ne serait pas heureuse avec lui. Alors pourquoi ne pouvait-elle pas cesser de repenser aux moments vécuts avec Edward ? Pourquoi ne parvenait-elle pas à contrôler son rythme cardiaque à chacun de ses sourires ?

Une claque imaginaire vint lui remettre les idées en place ; elle connaissait Edward après avoir vécut deux ans avec lui. Elle ne tomberait pas dans ses bras cette fois-ci. C'était passé, finit. Dorénavant, son coeur volait et battait pour Aaron. Et son ancien amour ne pourrait pas le faire chavirer... Du moins, elle l'espérait vraiment.

_________________



« The greatest thing you'll ever learn, it's just to love and be loved in return » ▬ Moulin Rouge

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Windel

avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 23/06/2010
Localisation : Là où il le faut ...

Feuille de personnage
Côté coeur: Célibataire volage
Liens personnages:
Rumeurs:

MessageSujet: Re: " Un amant exceptionnel ne peut faire qu'un mauvais mari "   Sam 16 Oct - 0:55

Les pupilles d'Edward restaient figées dans celles de Natasha. Quelques battements de cils seulement apportaient un peu de mouvement à ses yeux qui ne se détachaient pas de la jeune femme blonde. Il cherchait à la déstabiliser, sachant pertinement que son regard était une arme non négligeable. Bien que gérit de cette relation passée, Edward en avait toujours éprouvé, parfois, un brin de mélancolie. Sûr de lui, il était désormais certain qu'il réussirait à revivre les moments magiques partagés autrefois avec celle qu'il avait aimé. Si le profiler se souvenait tant que de cet amour, c'était en raison de la rareté de ce sentiment pour une personne telle que lui, trop habituée à dominer et à voir en autrui un obstacle à surmonter à tout prix.

Un serveur vint prendre la commande des deux profilers. Edward ne fut pas surprit du choix de Natasha, il la connaissait par coeur. Des questions banales furent posées, pour savoir si l'autre vivait toujours à tel endroit et connaissait toujours telle ou telle personne. C'est sur le débardeur que portait Natasha que le regard d'Edward vint se poser et un rire amusé s'échappa de la bouche du bel homme.

" New York, printemps 2007. "

Désignant d'un mouvement de sa tête le débardeur, il fit comprendre à la belle blonde qu'il se souvenait le lui avoir acheté quelques années auparavant lors d'un voyage en couple où, comme tant de fois, ils avaient passé des moments incroyables.

Ne relâchant pas son grand sourire séducteur et amusé, Edward lanca un sujet censé être fâcheux mais qu'il engagea de manière tout à fait normale afin, peut-être, de déstabiliser davantage son ex-petite amie.

" J'ai appris que l'agent Hotchner et toi... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natasha Williams
Fondatrices des Tueurs et Profileurs ;)
avatar

Messages : 853
Date d'inscription : 06/03/2010
Age : 35
Localisation : Quantico ; Brooklyn

Feuille de personnage
Côté coeur: Aaron Hotchner
Liens personnages:
Rumeurs:

MessageSujet: Re: " Un amant exceptionnel ne peut faire qu'un mauvais mari "   Sam 16 Oct - 21:58

Suivant le regard d'Edward, Natasha remarqua, qu'en effet, le premier vêtement qu'elle avait attrapé ce matin s'avérait être l'un des nombreux cadeaux que lui avait offert son ancien amour. Il se souvenait même de cela ? Ce n'était guère étonnant, en même temps. Comme si ça avait été calculé pour qu'elle ne se ridiculise pas, le serveur vint leur apporter leur boisson, et elle le remercia d'un ton faible. Elle plongea un morceau de sucre dans son café, dérivant son regard de celui du jeune homme. Cela ne l'empêchait cependant pas de le sentir sur elle et de la mettre mal à l'aise.

Ses doigts cherchèrent le collier qui pendait à son cou, et elle le caressa lentement, nerveuse par la demi-remarque d'Edward. Que cherchait-il à faire en parlant de ça ? Elle l'observa, ne voyant pas où il voulait en venir en abordant ce sujet, ni quel était l'intérêt pour lui de savoir ça. Après tout, il lui suffisait de claquer des doigts, et un milliard de femmes se jetaient à ses pieds. Elle ne savait pas quoi répondre. Nier ne servirait à rien, puisque tout le monde le savait, à présent. Ou presque.

Oui.

Réponse simple, claire. Ton à peu près neutre. Elle voulait lui faire comprendre qu'elle était parvenue à tourner la page. Elle ne désirait pas s'attarder sur le sujet ; il n'y avait rien à ajouter, sa vie privée ne le regardait plus. Mais elle-même était piquée par la curiosité. Un Apollon tel que lui était-il encore célibataire ? Il lui semblait improbable qu'il le soit. Sur son passage, toutes les femmes se retournaient, gloussaient comme des adolescentes, le dévoraient du regard. Et Edward le savait, et - Natasha le connaissait assez pour pouvoir l'affirmer - en profitait avec délice.

Et de ton côté ?

_________________



« The greatest thing you'll ever learn, it's just to love and be loved in return » ▬ Moulin Rouge

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Windel

avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 23/06/2010
Localisation : Là où il le faut ...

Feuille de personnage
Côté coeur: Célibataire volage
Liens personnages:
Rumeurs:

MessageSujet: Re: " Un amant exceptionnel ne peut faire qu'un mauvais mari "   Dim 17 Oct - 0:53

Si Edward avait voulu prendre Natasha par les sentiments, il aurait répondu à sa dernière question par des stéréotypes du genre " depuis que tu es partie, je ne connais plus l'amour ". Cependant, la jeune femme connaissait bien trop Edward et son pouvoir de séduction pour croire une chose aussi stupide. Il y avait un fond de vérité tout de même : le profiler n'avait plus aimé quiconque comme il avait aimé Natasha. D'un côté, il n'avait pas vraiment chercher à vivre une histoire d'amour et se contentait bien volontiers d'histoires sans lendemain lui permettant de vivre des moments délicieux sans être contraint de s'engager dans quoique ce soit. Il ne pouvait pas non plus dire qu'il n'avait personne en ce moment. Personne à aimer, certes, mais cela faisait quelques jours qu'une femme partageait parfois ses nuits.

" Dans l'absolu, je n'ai personne. "

Le regard de Natasha se portait régulierement derrière Edward et, par curiosité, ce dernier décida de s'informer de ce qu'il pouvait y avoir de si interessant. Deux jeunes femmes, fort attirantes, ricanaient comme deux bécasses en observant, ou plutôt en dévorant des yeux, le profiler des pieds à la tête. Il leur accorda tout de même un sourire, même s'il n'aimait pas ce genre de demoiselle ressemblant plus à des poupées qu'à des êtres humains, et jouant aux enfants stupides face aux hommes. Natasha n'avait rien à voir avec cette espèce dévergondée. Elle avait un charme bien plus naturel et beaucoup moins superficiel.

Natasha semblait lutter pour ne pas céder à ex-petit ami. Elle optait pour un ton froid et sévère, celui d'une personne qui ne compte pas se faire maîtriser aisément. Seulement, elle le savait, Edward n'était pas de ceux qui laissent tomber rapidement et ce qu'il voulait, c'était la reconquérir et même si la tâche allait se réveler un peu plus ardue qu'il ne l'aurait cru, il y parviendrait. Elle le croiserait tous les jours à la BAU, et c'était chose sûre qu'elle ne jouerait pas l'indifference pendant longtemps. Elle avait aimé Edward comme il l'avait aimé, elle ne pouvait ainsi pas ignorer son coeur. Tout commençait par les atoûts d'Edward, bien mis en valeur en cette journée ensoleillée : un t-shirt laissant percevoir un corps alléchant, un sourire enjôleur et un rire charmeur. Certes, Natasha n'allait pas sombrer si tôt, mais ce n'était qu'un début et puis, elle ne semblait pas totalement indifferente à en croire son mal être.

" Tu as quelque chose de prévu ce soir ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natasha Williams
Fondatrices des Tueurs et Profileurs ;)
avatar

Messages : 853
Date d'inscription : 06/03/2010
Age : 35
Localisation : Quantico ; Brooklyn

Feuille de personnage
Côté coeur: Aaron Hotchner
Liens personnages:
Rumeurs:

MessageSujet: Re: " Un amant exceptionnel ne peut faire qu'un mauvais mari "   Dim 17 Oct - 23:13

Natasha prit le temps d'avaler une gorgée de café avant de reposer son regard de métal sur Edward. Elle ne pouvait nier qu'il l'attirait encore, et elle était, d'un côté, plutôt heureuse de savoir qu'il n'avait personne. Leur relation n'était peut-être plus au goût du jour, elle savait qu'elle aurait eu quelques difficulté à accepter qu'il soit en couple. Bien qu'elle-même l'était.

Pourquoi n'était-elle pas plus étonnée que ça à l'entente de la question de son ex petit ami ? Sans doute parce qu'il avait le chic pour prendre la direction qu'il désirait dans chacune de ses conversations, même avec Natasha, et qu'elle s'était laissée avoir comme une enfant. Elle aurait pu voir la question venir à l'instant même où il était venu lui adresser la parole, mais non.

Pas que je sache.

Elle aurait aimé pouvoir lui dire qu'elle passerait la soirée avec Aaron - ce qui, après tout, aurait été compréhensible, mais elle n'en fit rien. Au fond, il n'était pas désagréable de parler avec Edward, et, de toute façon, elle avait conscience de ne plus pouvoir l'éviter à partir de maintenant. Son regard gris plongé dans celui profond de son ancien amour, Natasha sentit son coeur s'emballer et, sans qu'elle s'en aperçoive réellement, elle se rassit plus confortablement sur sa chaise, se penchant un peu plus vers Edward par la même occasion. C'était comme s'il y avait eu un retour en arrière. Comme s'ils n'avaient jamais rompu.

Elle se reprit cependant rapidement, mais ne bougea pas d'un centimètre pour autant. Elle entrait dans le jeu d'Edward, le savait, mais cela ne semblait pas la déranger plus que ça.

_________________



« The greatest thing you'll ever learn, it's just to love and be loved in return » ▬ Moulin Rouge

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Windel

avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 23/06/2010
Localisation : Là où il le faut ...

Feuille de personnage
Côté coeur: Célibataire volage
Liens personnages:
Rumeurs:

MessageSujet: Re: " Un amant exceptionnel ne peut faire qu'un mauvais mari "   Lun 18 Oct - 0:22

La séduction d'Edward ne semblait pas vaine, bien au contraire. Natasha avait l'air d'être tout à fait libre pour la soirée et s'était approchée de son ancien amour, ce qu'il fit par la même occasion. Il avait le sentiment de revivre leur vie d'antan, leur petite sortie de couple heureux qu'ils avaient formés. Il était face à elle, quelques centimètres seulement les éloignaient et, plongeant son regard dans celui de la jeune femme, Edward n'avait plus envie de parler, juste de l'embrasser comme autrefois, juste de revivre leur bonheur passé. Seulement, il ne pouvait se le permettre et conservait son éternel sourire. Les avant-bras posés sur la table, son visage proche de celui de Natasha, il se sentait bien, extrêmement bien, comme si ses maux avaient quittés ce monde. Ainsi, il passerait la soirée avec elle ! C'était parfait et il avait déjà une parfaite idée de l'endroit où il l'emmenerait : un bar-discothèque. Non seulement, il en profiterait pour décompresser et penser à autre chose que le travail, mais il était surtout certain que Natasha se libérerait, comme tout le monde dans un tel lieu, et qu'il aurait moins de difficultés à s'en rapprocher.

Edward et Natasha passèrent un bon moment à discuter de leur vie actuelle, à plaisanter et, son rire enjôleur et doigt dessinant délicatement le contour de son verre, le profiler tâchait de ne pas faire le moindre faux pas dans son sujet de séduction. Natasha n'y était pas insensible, il le voyait bien. A présent, il voulait qu'elle sache à quel point il était heureux de se retrouver seul avec elle, avec celle qu'il avait chérit.

" Je suis ravi de te revoir, Natasha. Cela faisait beaucoup trop longtemps. "

Le jeune homme s'écarta de la jolie blonde pour s'adosser à son fauteuil, comme s'il voulait avoir une vue d'ensemble sur son ancienne compagne. Elle était magnifique, comme avant.

" Tu n'as pas changé. "

Il était inutile de préciser qu'elle avait conservé sa beauté, Edward le lui avait assez fait remarquer auparavant et Natasha comprendrait facilement ce qu'il voulait dire par là. Il leva les yeux et constata que la soirée approchait à grands pas. Cela devait faire des heures qu'ils discutaient ! Seulement, il n'était pas assez tard pour se rendre à l'endroit où comptait se rendre Edward. Il n'allait pas lui proposer d'aller chez lui, ne souhaitant pas avoir l'air d'être trop hâtif et empressé. Puis il se souvint d'un endroit qu'ils avaient longtemps cotoyés fut un temps, un endroit où ils avaient partagé leur amour, leurs sentiments, un endroit bien à eux : un parc à proximité du café où ils se trouvaient, à quelques rues d'ici. Ce n'était pas nécessaire de préciser de quel parc il s'agissait, Natasha comprendrait. Edward jouait ainsi avec la nostalgie de son ancienne compagne et il était certain de se rapprocher de son but à chaque minute qui s'écoulait.

" Tu veux qu'on aille au parc... En attendant notre sortie nocturne ? "

Et il souriait, fier de l'empire qu'il gagnait sur elle. Mais cela, elle ne le savait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natasha Williams
Fondatrices des Tueurs et Profileurs ;)
avatar

Messages : 853
Date d'inscription : 06/03/2010
Age : 35
Localisation : Quantico ; Brooklyn

Feuille de personnage
Côté coeur: Aaron Hotchner
Liens personnages:
Rumeurs:

MessageSujet: Re: " Un amant exceptionnel ne peut faire qu'un mauvais mari "   Mer 20 Oct - 20:52

Natasha semblait ne plus s'apercevoir que des années s'étaient écoulées depuis qu'ils avaient rompus. En une après-midi, ils avaient renoué, s'étaient rapproché une nouvelle fois, comme s'ils se redécouvraient alors qu'ils se connaissaient toujours aussi bien. Etrangement, elle se sentait bien en présence d'Edward. Peut-être même trop bien.

Les souvenirs jaillissaient comme une fontaine lorsqu'il mentionna le parc, leur petit endroit à eux, et bien à eux. Mais elle prit soudain conscience qu'elle allait passer la soirée avec son ex petit-ami qui était un grand séducteur qui parvenait toujours à ses fins avec son charme naturel et son sourire si craquant. Elle se mordit intérieurement la lèvre inférieure, et, vaguement gênée, elle se redressa un peu plus, sans pour autant s'éloigner du jeune homme. Cette proximité ne la dérangeait pas, tout comme le fait d'avoir conscience qu'il la séduisait.

Comment te refuser quelque chose, Edward ? Tu as toujours su avoir ce que tu voulais.

Elle finit ses quelques gorgées de café, et après avoir payé, ils se levèrent d'un même mouvement. Elle le regarda récupérer ses sacs, souriant et se disant qu'il était parfois pire qu'une femme devant les magasins, mais s'abstint de tout commentaire. Avant de se mettre en route, elle se dégourdit rapidement les jambes qui, restées trop longtemps sans bouger, n'avaient plus de circulation sanguine.

_________________



« The greatest thing you'll ever learn, it's just to love and be loved in return » ▬ Moulin Rouge

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Windel

avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 23/06/2010
Localisation : Là où il le faut ...

Feuille de personnage
Côté coeur: Célibataire volage
Liens personnages:
Rumeurs:

MessageSujet: Re: " Un amant exceptionnel ne peut faire qu'un mauvais mari "   Mer 20 Oct - 23:18

" Il paraît. "

La réponse d'Edward aux derniers propos de Natasha fut brève et suivie d'un grand sourire amusé. Il le savait qu'il obtenait tout ce qu'il souhaitait et parfois un simple claquement de doigt suffisait. Chargé de ses sacs tel un accro du shopping qu'il était, il prit le chemin du parc en compagnie de Natasha et il décida de faire un détour vers sa voiture afin de pouvoir se débarasser. Une poignée de minutes s'écoula et les deux anciens amants se retrouvèrent devant la luxueuse voiture du profiler, noire et étincelante. D'un simple clic sur la clé, le coffre s'ouvrit seul et Edward se retrouva plus libre de ses mouvements très rapidement. Le parc n'était plus très loin et quelques anecdotes furent échangées lors du court trajet. Puis ils arrivèrent.

Ce parc était minuscule et se trouvait en plein coeur des rues de Quantico. A une vitesse fulgurante, des dizaines d'images prirent possession de l'esprit d'Edward. Il se revoyait dépassant les petits bosquets, sa main tenant avec douceur celle de Natasha. Assis sur un banc, ils discutaient pendant des heures et partageaient leur amour par de longs baisers et des mots tout aussi doux les uns que les autres. C'était leur cocon, leur bulle amoureuse. Edward n'était pas revenu depuis leur rupture et rien n'avait changé. Absolument rien. Ou juste une chose : la situation des deux individus qui, à présent, n'étaient plus ensemble. Un petit sourire se lisait sur les lèvres du profiler qui réussissait tout de même à cacher sa mélancolie. Comme toujours, il ne laissait rien paraître.

Ils prirent place sur un banc, le même que celui qui les avait accueillis autrefois. Une main sur le dossier du reposoir, derrière Natasha, Edward se sentait extrêmement bien. Il oubliait tout, son travail, ce qu'il avait fait aujourd'hui, tout. Il oubliait presque que la relation avec la jeune blonde n'était plus à présent. Il fallait pourtant se faire à l'évidence, mais ce n'était pas ce que semblait penser son esprit. Ils étaient proches, très proches, et les corps des deux individus se touchaient presque. Tout était comme avant, absolument tout. Il ne parlait pas, n'en avait pas besoin. A quoi bon parler, se regarder suffisait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natasha Williams
Fondatrices des Tueurs et Profileurs ;)
avatar

Messages : 853
Date d'inscription : 06/03/2010
Age : 35
Localisation : Quantico ; Brooklyn

Feuille de personnage
Côté coeur: Aaron Hotchner
Liens personnages:
Rumeurs:

MessageSujet: Re: " Un amant exceptionnel ne peut faire qu'un mauvais mari "   Lun 25 Oct - 20:12

Assise aux côtés d'Edward, Natasha revoyant chacun des moments passés avec lui, les baisers échangés, elle se souvenait à quel point il la faisait rire, à quel point elle l'avait aimé. Un voile de nostalgie passa dans ses yeux et elle regarda l'horizon. Elle ressentait les caresses d'Edward dans son dos, les baisers qu'il déposait dans son cou. Ca faisait longtemps qu'elle n'avait pas mis les pieds au parc, et y retourner maintenant, avec Edward, la déstabilisait au plus haut point. C'était comme si elle faisait un retour en arrière. Elle avait soudain l'envie d'attraper la main de celui qui était maintenant son collègue, comme autrefois.

Il n'y avait personne pour venir les déranger, juste le silence et eux. Une légère brise de vent de temps en temps venait les souffler sur le visage, rafraîchissant l'air par la même occasion. Tout était vraiment très agréable, la présence d'Edward comme l'air. Sa cuisse était proche de celle de son ancien petit-ami, tant et si bien que si elle bougeait, elle pouvait la toucher. Cette proximité et savoir qu'ils allaient sans doute être proche pour la soirée ne semblaient pas atteindre Natasha. Où ils allaient passer la soirée ? Elle l'ignorait, mais avec Edward, il fallait s'attendre à tout. Mais elle le connaissait assez pour savoir qu'il n'allait pas tenter de la tuer, et elle lui faisait assez confiance pour savoir qu'elle ne risquait rien avec lui.

Elle tourna la tête, admira le profil d'Edward, ses traits harmonieux, son charme, et l'attirance qu'il dégageait. Elle se rappelait de toutes les fois où elle avait lancé des regards noirs à toutes ces filles qui gloussaient et se retournaient sur le passage d'Edward. Pourtant, Natasha n'était pas d'une nature jalouse, mais consciente de la beauté d'Edward, elle s'était méfiée de toutes les pimbêches qui lui avaient tourné autour. Un léger sourire flotta sur ses lèvres lorsqu'elle se souvint avoir incendié du regard les deux jeunes femmes qui avaient un peu trop déshabillé Edward à son goût ; les bonnes vieilles habitudes étaient restées.

Tu as une bonne équipe ?

Simple formalité ; elle ne connaissait aucun membre de la seconde équipe, et ne les connaîtra sans doute pas, sauf s'ils devaient collaborer sur une affaire.

_________________



« The greatest thing you'll ever learn, it's just to love and be loved in return » ▬ Moulin Rouge

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Windel

avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 23/06/2010
Localisation : Là où il le faut ...

Feuille de personnage
Côté coeur: Célibataire volage
Liens personnages:
Rumeurs:

MessageSujet: Re: " Un amant exceptionnel ne peut faire qu'un mauvais mari "   Lun 25 Oct - 21:36

Natasha devait vraiment être déstabilisée ou complétement perdue pour cacher sa gêne derrière une question aussi banale qu'une concernant le travail. Lorsqu'elle eût achevé cette question, Edward ne put empêcher un rire doux et léger de s'échapper de sa bouche. Il voyait qu'il rendait son ex-petite amie mal à l'aise, et cela l'amusait. Quand il savait qu'il avait le dessus sur autrui, il ne pouvait s'empêcher d'y trouver de la satisfaction. Trève de plaisanterie, Edward se devait tout de même de répondre. Au fond, c'était une bonne question, le profiler n'en savait pas grand chose lui-même. Sa promotion avait été annoncée que très peu de temps auparavant, et il n'avait travaillé que sur une seule affaire avec ses collègues pour l'instant, affaire non résolue et qui avançait lentement. Il ne connaissait ainsi que très peu les profilers de sa propre équipe. Le fait de travailler quelques fois avec Julie Hood avait réjoui Edward. Il avait longuement discuté avec Taylor qui s'était montré plutôt aiguicheuse. Juliette Riley, stagiaire, avait fait bonne impression au profiler. Pour le reste de l'équipe, les membres restaient assez flous mais prometteurs.

" Je ne me plains pas mais je ne les connais pas assez pour juger de leur talent. Ils ont l'air compétents. "

Edward ne le disait pas, mais être membre de la team 1 aurait été bénéfique pour lui. Il se serait retrouvé avec Spencer, son meilleur ami et aurait pu cotoyer bien plus fréquement Natasha. Cela n'allait toutefois pas nuire à son désir de reconquête sur la jeune femme, c'était hors de question !

La proximité entre les deux anciens amants était telle qu'Edward ne pouvait résister à la rendre encore plus attrayante. Sa cuisse, bien que frôlant presque celle de Natasha, vint la toucher complétement. Edward laissa passer ce mouvement de rapprochement volontaire pour une simple inattention qu'il ne corrigea pas. Ils étaient bien. Rien ne semblait pouvoir troubler leur complicité. Si Edward n'avait pas été aussi bien éduqué, il ne se serait en aucun cas gêné pour embrasser Natasha comme il l'avait tant fait autrefois. Mais il était beaucoup trop respectueux et poli pour se montrer si pauvre en courtoisie et distinction. Disctinction qu'il essayait de garder intact depuis son enfance. Il n'avait d'ailleurs jamais fait le moindre faux pas : ses couverts étaient toujours parfaitement tenus, il ne riait jamais bruyamment, il se tenait toujours parfaitement droit, ses tasses de thé ne tremblaient jamais lorsqu'il les portait à sa bouche. C'était son désir de perfection, plus fort que lui d'ailleurs.

La nuit était tombée et les rues devenaient de moins en moins agitées. Il était temps de se rendre à l'endroit où la soirée se poursuivrait. Ne travaillant pas le lendemain, Edward avait tout son temps et comptait bien profiter de la présence de son amour passé. Passé ou retrouvé, la question demeurait.

" Il y a un bar où l'on peut danser, pas très loin. Tu es tentée ? "

Tentée, Edward espérait qu'elle l'était, aussi bien pour se rendre à ce lieu nocturne que pour son attirance envers le profiler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natasha Williams
Fondatrices des Tueurs et Profileurs ;)
avatar

Messages : 853
Date d'inscription : 06/03/2010
Age : 35
Localisation : Quantico ; Brooklyn

Feuille de personnage
Côté coeur: Aaron Hotchner
Liens personnages:
Rumeurs:

MessageSujet: Re: " Un amant exceptionnel ne peut faire qu'un mauvais mari "   Mer 27 Oct - 22:03

Ses deux diamants gris posés sur leurs deux jambes à présent collées l'une contre l'autre, Natasha hésitait : devait-elle mettre une barrière entre Edward et elle, sachant très bien qu'il continuerait à flirter avec elle, ou le laisser croire ce que bon lui voulait et s'amuser de ses tentatives ? Car oui, maintenant qu'elle était extrêmement proche de lui - si elle se décalait légèrement, elle se retrouvait blottie contre lui, elle se souvenait que leur situation avait changée, et qu'elle ne pouvait pas faire ça à Aaron. Certes, elle l'avait aimé, mais justement ; c'était du passé, à présent. Ils s'étaient déjà donné une chance, ça n'a pas marché - à son damn, d'ailleurs, et elle avait tourné la page depuis.

En entendant la voix de son ancien amour, elle porta son regard de métal sur lui et retint un sourire : elle aurait put s'en douter. Tous les moyens étaient bons pour qu'ils retrouvent leur complicité. Est-ce qu'elle était tentée ? Elle qui n'était pas une fan de ces lieux - où il était très aisé pour les hommes de pouvoir profiter et abusé des jeunes femmes un peu trop naïves.

Pourquoi pas ? Ca me fera du bien de danser un peu.

Un nouveau sourire vint illuminer son visage. Pourquoi avait-elle accepté ? Ca, elle l'ignorait. Retrouver leur complicité. Cette idée était tentante. Mais au fond d'elle, Natasha savait que jamais, ils ne pourraient revivre ce qu'ils avaient vécut. Leur idylle avait été bien trop... Magique, presque parfaite. La chaleur de la cuisse d'Edward contre la sienne la décida à se lever. Maintenant qu'elle était sortie de sa torpeur et de ses souvenirs, elle trouvait que cette proximité corporelle était, en plus d'être déstabilisante, étrange. Est-ce qu'elle ne ressentait plus rien pour Edward ? Il y a quelques jours, elle aurait pu le jurer, aujourd'hui, elle n'en n'était plus certaine, et elle n'aimait pas ça. Ne pas se contrôler, Natasha en avait horreur.

_________________



« The greatest thing you'll ever learn, it's just to love and be loved in return » ▬ Moulin Rouge

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: " Un amant exceptionnel ne peut faire qu'un mauvais mari "   

Revenir en haut Aller en bas
 
" Un amant exceptionnel ne peut faire qu'un mauvais mari "
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Crise alimentaire: Que peut faire l'Etat ?
» Même en hiver, il peut faire chaud. [Pv.Trystan]
» Se laisser aller peut faire du bien.
» La mort nous sourit à tous, tout ce qu’on peux faire c’est lui sourire à notre tour
» vous n’pouvez pas faire la peau à des gosses écorchés vifs (asher)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Criminal Minds :: 
Quantico
 :: 
Les Rues
-
Sauter vers: